Bernard (Chameau) Aubut

Publié le 29 octobre 2019

Bernard (Chameau) Aubut

Cher Bernard (Chameau) Aubut,

1 an est passé depuis le jour où tu partais pour un grand voyage.

Il y a des jours où la douleur est très profonde, où ta chaleur et ta gaieté me manque beaucoup.

Il est bon de savoir que tu continues de veiller sur moi. Je t’aime si fort, tu sais.

En attendant de te revoir, profite bien du repos éternel que tu as tant mérité.

Avec tout mon amour.
Ta fille Myriam