Debra Laurie participera à sa 40e marche Terry Fox

Photo de Nicolas Dupont
Par Nicolas Dupont
Debra Laurie participera à sa 40e marche Terry Fox
Debbie Laurie (à droite) lors d'une de ses nombreuses participations à la Marche Terry Fox. Photo courtoisie

Debra Laurie, mieux connue sous le nom de Debbie, participera cette année à sa 40e marche Terry Fox. Elle fait partie des rares Canadiennes qui s’impliquent dans ce mouvement depuis le tout début.

« C’est la quarantième fois que je vais participer à cette marche, explique Mme Laurie. J’ai été organisatrice depuis le tout début, en 1980, jusqu’à ma retraite en 2013. Depuis, je continue à participer chaque année. »

Bien qu’il s’agisse de la 39e édition officielle de la marche Terry Fox, Debbie en compte une de plus à son actif. Elle n’a pas attendu la création officielle de la Fondation Terry Fox pour organiser une première activité à Port-Cartier.

Le commencement

« Mon père est mort du cancer du poumon à l’âge de 43 ans, en 1976. Quatre ans plus tard, un soir, j’ai ouvert la télévision et j’ai vu cette histoire, ce jeune homme qui trempait sa jambe artificielle dans l’eau à Saint-Jean de Terre-Neuve. J’ai tout de suite su que c’était totalement hors de l’ordinaire. J’ai commencé à suivre l’histoire tous les jours, jusqu’au moment où il a dû arrêter. »

L’objectif de Terry Fox était d’amasser un dollar par Canadien, soit un montant d’environ 24 M$, pour la recherche sur le cancer. Il a dû arrêter son Marathon de l’espoir le 1er septembre (1980), car le cancer avait atteint ses poumons. Le 9 septembre, le réseau de télévision CTV organisait un téléthon qui visait à amasser 10 M$. »

« Ils ont demandé aux gens ce soir-là, ceux qui regardez, faites donc quelque chose dans votre communauté. La semaine suivante, on a décidé d’organiser une première marche, moi et une autre professeure de l’école Riverview. On a ramassé les jeunes et on a fait une marche le samedi matin. Finalement on a réussi à ramasser environ 1200 $ pour une activité d’une heure et demie. »

Détermination

« Moi, c’est l’esprit de détermination et de courage de Terry Fox qui m’a inspiré. Il n’a jamais baissé les bras, même s’il était très malade. Il a dit que s’il n’était pas capable de finir, il fallait que ce soit nous qui reprenions le flambeau. J’ai été une de celle qui a mordu. »

Cet esprit de détermination a certainement inspiré Mme Laurie.

Depuis 1980, elle n’a pas manqué une seule marche. Elle a fait participer ses élèves de l’école Riverview aux journées Terry Fox des écoles. Et depuis son départ à la retraite, ses anciens collègues continuent chaque année.

Elle tente également de faire connaître celui qu’elle décrit comme son héros partout où elle va. À chacun de ses voyages à l’international, Debbie apporte avec elle son drapeau Terry Fox.

« Comme il [Terry Fox] n’a pas pu voyager, je l’emmène avec moi. La famille est au courant, la fondation aussi. Je le fais poser à des endroits qui évoquent le courage, la détermination. Des endroits que les gens vont reconnaître. »

Le drapeau a visité une vingtaine de pays jusqu’à présent, dont le désert de Namibie. Il se transportera à la fin du mois en Espagne et au Portugal. Puis, en Australie en novembre.

« J’ai connu un chauffeur d’autobus en Australie il y a deux ans, qui est obsédé par Terry Fox, presque autant que moi. Il a décidé qu’il voulait implanter ça en Australie. Il voudrait que tous les jeunes en Australie connaissent l’histoire de Terry Fox. Il a organisé une marche l’an passé. Cette année je vais me joindre à eux pour l’événement. »

Entre 1980 et 2018, les différentes activités organisées à Port-Cartier ont permis de récolter près de 154 000$. Pour sa 40e marche, Mme Laurie s’est fixé un objectif de 8000$. Au moment d’écrire ces lignes, elle avait déjà récolté la somme de 3500$.

Ceux qui voudraient encourager Mme Laurie à atteindre son objectif pour sa quarantième marche peuvent le faire via le site web de la Fondation Terry Fox, soit le http://www.terryfox.ca/fortydeb.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de