De la chaleur musicale pour les personnes âgées de la Résidence des Bâtisseurs

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
De la chaleur musicale pour les personnes âgées de la Résidence des Bâtisseurs
Kacendre Beaudin et Alain Denis Fleury ont interprété quatre chansons aux résidents de la Résidence des Bâtisseurs pour chacun des côtés de l'édifice.

La musique réchauffe le cœur, apaise la solitude en période difficile, particulièrement en ce temps de pandémie à la COVID-19. Kacendre Beaudin et Alain Denis Fleury ont mis du bonheur dans le cœur des résidents de la Résidence des Bâtisseurs en ce dimanche 19 avril. Juchés sur la plateforme d’une remorque, les deux artistes ont offert des chansons pour égayer le quotidien des personnes âgées, installées sur leur balcon ou rivées à leur fenêtre, pour chacun des côtés de l’édifice.

« Ç’a permis de briser l’isolement et de mettre un peu de baume sur le fait que les résidents sont confinés. Ce ne sont pas tous les résidents qui profitent de la sortie de marche, donc d’être sur leur balcon, ils ont pu prendre l’air. Même les gens des unités de vie ont apprécié », a souligné Cindy Petitpas, adjointe à la coordination des soins à la Résidence des Bâtisseurs, et initiatrice de l’idée.

Plusieurs des membres des familles des résidents ont assisté à l’événement à l’extérieur, malgré le froid et le vent très présent à proximité de la mer, que ce soit sur l’avenue Arnaud ou sur Place du Commerce. Ils ont pu apercevoir leur proche au loin.

Ce moment musical a également fait du bien au personnel de la résidence. « Ça nous a rechargé les batteries », a renchéri Mme Petitpas.

De la chaleur musicale

Kacendre Beaudin et Alain Denis Fleury étaient bien heureux d’offrir ce moment de réconfort aux gens de la Résidence des Bâtisseurs.

« C’était très chouette d’avoir pu mettre un peu de chaleur musicale dans leur coeur! Les personnes âgées étaient nombreuses sur leur balcon et dans leur fenêtre à danser, fredonner et taper des mains. C’est réconfortant de pouvoir offrir en ce temps d’isolement social obligé », a mentionné Kacendre.

« Je suis surpris à quel point les gens ont participé malgré le vent et le froid! C’est plaisant de voir que ces personnes n’ont besoin de pas grand-chose pour égayer leur bonheur », a dit Alain Denis, qui ne l’a pas eu facile à la guitare en raison des conditions météorologiques.

Merci!

Mme Petitpas tient à remercier les deux artistes ainsi que Remorquage FG et Michaël Ouellet de Disco Flash pour leur contribution bénévole à ce moment. Les responsables de la résidence s’étaient assurés de la bonne tenue de l’événement auprès de la Ville de Sept-Îles, de la Santé publique et de la Sûreté du Québec.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de