Dame Nature participe avec joie au Marathon Mamu – Galeries Montagnaises

Dame Nature participe avec joie au Marathon Mamu – Galeries Montagnaises

C'est un départ pour les coureurs du 5 km.

Crédit photo : Optik 360

En marge du Marathon Mamu – Galeries Montagnaises, Paul-Arthur Mckenzie a joué du Makusham pour que le soleil soit au rendez-vous de la course du dimanche. Cette année, il a bien été entendu de Dame Nature, contrairement à l’an passé (pluie, vent, froid). Les quelque 515 participants de l’édition 2018 ont eu droit à une température confortable et agréable.

Il faisait beau pour la huitième édition du Marathon Mamu – Galeries Montagnaises, un peu chaud pour certains, trop frais pour d’autres. Peu importe le nombre, ils étaient très nombreux à afficher la fierté de l’atteinte d’un défi, d’un objectif de temps.

Une participation de près de 515 coureurs et marcheurs qui réjouit le grand manitou de l’événement, Roger Vachon, même s’il y a une baisse.

«Plus ça va, mieux c’est. On a une belle équipe. Et de voir de la température que nous avons eu, je suis content», a-t-il indiqué après la remise des médailles, encore ému d’un cadeau (portrait de lui) offert par une participante, Brigitte Chamard.

12 000$ en dons

L’organisation du Marathon Mamu – Galeries Montagnaises s’est montrée encore une fois généreuse, remettant pas moins de 12 000$ aux organismes qu’elle soutient, soit 10 000$ à l’Élyme des sables et 1 000$ chacun pour le Répit Richelieu et l’équipe Nitinniun du Défi SOS Santé.

Le roi Camilien

Qui dit Marathon, dit course et aussi gagnants. L’épreuve reine de l’événement, le 42,2 km, appartient à son roi, Camilien Boudreau, Cayen d’origine, maintenant à Québec, qui en était à un sixième titre en sept participations au Mamu. Chez les femmes, la première à avoir complété le parcours vient de Lévis. Il s’agit de Joanne Normand.

«Ma course a bien été. J’avais un peu plus de compétitions que d’habitude. Je suis parti confiant, j’ai fait le temps que je visais. J’ai fait 3h08 à Ottawa, je visais dans ces temps-là. Si je pouvais l’améliorer tant mieux. J’ai fait 3h07, une minute de mieux. Je suis content de mon temps. Ça va bien physiquement, les autres n’ont pas suivi», a laissé savoir en entrevue l’homme de 52 ans, qui devrait courir son prochain marathon à Québec en octobre.

Au 21,1 km, c’est là aussi une participante de la municipalité de la Minganie qui a été la plus rapide, soit Aurore Pérot. Chez les hommes, on retrouve Gilles Lapierre de Port-Cartier.

2019

Coureurs et marcheurs, mettez déjà la 9e édition du Marathon Mamu – Galeries Montagnaises à votre agenda pour le 30 juin 2019.

Les résultats sont disponibles via la page Facebook du Marathon Mamu – Galeries Montagnaises. Vous y trouverez également plusieurs photos.