Curling Québec récompense Laval Chouinard et Sylvain Turcotte

Curling Québec récompense Laval Chouinard et Sylvain Turcotte

Daniel Beaulieu, président du Club de Curling de Sept-Îles, Sylvain Turcotte, Laval Chouinard et Serge Bourassa, directeur à Curling Québec.

Crédit photo : Le Nord-Côtier

Curling Québec a décerné des méritas à Laval Chouinard et Sylvain Turcotte samedi au Club de curling de Sept-Îles afin de souligner leur contribution exceptionnelle au sport.

Les lauréats ont reçu leurs prix au souper du Skins Games Boulon LPG en présence d’une centaine de convives. Serge Bourassa, directeur à Curling Québec, a fait le voyage depuis Grand-Mère (Shawinigan) afin de remettre les plaques commémoratives à Messieurs Chouinard et Turcotte.

Laval Chouinard, 74 ans, était fort ému lorsqu’il a reçu le Méritas Hommage spécial pour souligner ses nombreuses années de dévouement.

«Je le prends comme un hommage venant du Club, qui a soumis ma nomination à Curling Québec. Pour une fin de carrière, c’est intéressant de savoir qu’on a été apprécié», s’émeut celui qui quittera bientôt la région.

Le curleur a su aider le Club de bien des façons dans les trente dernières années. Il a notamment été président du Club de curling de Sept-Îles. Il a contribué à l’organisation et à la création de tournois et de ligues, en plus de s’occuper de la boutique du Club pendant plusieurs années.

«Le lien d’attachement que tu peux avoir avec le Club quand tu t’impliques est beaucoup plus fort. Un automne, on a passé deux semaines à sept ou huit à réparer le système de réfrigération à l’ammoniac. Après ça, tu as l’impression que ça t’appartient. Il y en a beaucoup des gens comme ça ici», confie-t-il.

Il a aussi brillé sur la glace en remportant plusieurs tournois et ligues de compétition au fil des ans. Au final, seul le tournoi Alouette Côte-Nord manque à son palmarès.

Prix du journalisme sportif

Serge Bourassa a également récompensé le journaliste Sylvain Turcotte en lui remettant le Prix du journalisme François-Béliveau. Ce prix souligne sa contribution pour faire connaître et rayonner le curling et tout ce qui l’entoure.

Sylvain Turcotte, 44 ans, est responsable des sports au Journal Le Nord-Côtier depuis maintenant onze ans. Il offre une couverture régulière des différentes activités des clubs de curling de Sept-Îles et de Port-Cartier.

Il rapporte également les performances des curleurs de la région lors de leurs participations à des tournois ailleurs en province.

La saison dernière, il a publié au moins un article chaque semaine, à une exception près, dans Le Nord-Côtier. Plusieurs textes sont également en ligne.

«Il y a un bel esprit de famille au curling. Je ne fais pas ça pour recevoir des honneurs», mentionne-t-il, visiblement mal à l’aise de se retrouver sous les feux de la rampe.

Sylvain Turcotte est également membre du Club de curling de Sept-Îles depuis environ cinq ans. Il y joue un soir par semaine, en plus de participer à quelques tournois participation.

«J’aime le jeu et le sport. Et en même temps, les horaires cadrent avec mon travail», ajoute-t-il à la blague.