COVID-19 : ITUM met en place des mesures en lien avec le cas confirmé

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
COVID-19 : ITUM met en place des mesures en lien avec le cas confirmé
(Photo : Le Nord-Côtier)

Le chef d’Innu Takuaikan Uashat mak Mani-utenam, Mike Mckenzie, a fait le point sur la situation du cas d’infection au coronavirus qui a alimenté les réseaux sociaux dans les derniers jours. Selon les informations reçues, une vingtaine de personnes de la communauté ont été en contact avec la personne d’une communauté de la Mauricie confirmée positive à la COVID-19 lors de son séjour dans la région.  

Afin d’éviter une éclosion dans un contexte de transmission communautaire, ITUM met en place différentes mesures.

Les personnes ayant eu un contact direct avec elle doivent obligatoirement s’isoler pour une période complète de 14 jours. « Malgré les tests qui ont été passés ce dimanche et les résultats à venir, il est important que l’isolement soit complété avant d’être en mesure de circuler à nouveau. Tous ceux qui sont en isolement passeront un deuxième test avant de compléter leur isolement de 14 jours », a indiqué le chef.

Avec le retour à l’école pour les jeunes du primaire et du secondaire dès le 6 août, les jeunes de parents en isolement ne pourront se présenter en classe avant la période de 14 jours. Il en est de même pour ceux qui fréquentent les CPE de Uashat mak Mani-utenam.

Le secteur de l’éducation d’ITUM préparera des trousses éducatives à l’intention des enfants.

« Nous sommes conscients que l’isolement obligatoire ne sera pas facile pour tous. Les services communautaires offrent toujours un service d’accompagnement psychosocial et peuvent aussi se rendre disponibles pour vous soutenir pour toute autre demande », a mentionné Mike Mckenzie.

Dépistage élargi

ITUM, en collaboration avec la Direction de la santé publique de la Côte-Nord, mettra en place un service de dépistage plus large. Les membres de la communauté qui ont des doutes ou des inquiétudes par rapport à leur état de santé auront accès au test, même s’ils ne présentent pas de symptômes.

« Je vous encourage à vous faire dépister si vous avez eu des contacts indirects avec des personnes cette fin de semaine ou si vous revenez de l’extérieur après vos déplacements dans d’autres régions », a ajouté le chef.

Les détails sur l’horaire et sur la façon de prendre un rendez-vous seront publiés sur la page Facebook d’Innu Takuaikan Uashat mak Mani-utenam par l’équipe de la santé.

ITUM aura un meilleur portrait de la situation dans les prochains jours suite au cas de la fin de semaine. « En attendant, il faut que nous soyons collectivement prudents. Si nous devions faire face à une éclosion dans notre communauté, nous devrions probablement revenir sur des mesures de contrôles plus sévères pour protéger la collectivité. Ce que j’espère éviter autant que possible », a laissé savoir M. Mckenzie.

Dans son communiqué, ITUM a également fait un rappel des consignes sanitaires et de distanciation, et de son importance de les respecter.

« Alors que nous sommes au cœur de l’été, je suis conscient que les consignes de sécurité peuvent être difficiles à respecter. Jusqu’à maintenant nous avons tous fait preuve de beaucoup de discipline et d’effort. Je vous demande encore un peu d’effort et de persévérance. C’est en continuant de se protéger qu’on va peut-être éviter de devoir reconfiner la communauté », a conclu le chef d’ITUM.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de