COVID-19 : il serait prématuré de rouvrir les salles d’entraînement selon Louis-Philippe Jean

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
COVID-19 : il serait prématuré de rouvrir les salles d’entraînement selon Louis-Philippe Jean
Ils sont nombreux à souhaiter la réouverture des salles d'entraînement, mais pour Louis-Philippe Jean de Form'Optimale (photo), il est préférable d'attendre.

Alors qu’une trentaine de propriétaires de centre de conditionnement physique privé ont manifesté ce matin devant l’Assemblée nationale à Québec, réclamant la réouverture des gyms, pour Louis-Philippe Jean de Form’Optimale à Port-Cartier il serait prématuré d’ouvrir les portes.  

« Il est impossible de tellement faire attention pour qu’il n’y ait pas de contamination dans un gym », avance l’ancien homme fort et propriétaire du centre d’entraînement privé de Port-Cartier.

« Médicalement parlant, le risque de particules volatiles par litre d’air, soit 24 litres par minute en mode essoufflé et d’effort, ça rend l’entraînement pratiquement trop contagieux. Les dangers d’infection et de propagation ne peuvent être contrôlés adéquatement ».

La réouverture des salles d’entraînement exigerait des utilisateurs qu’ils soient méticuleux sur leur façon de faire.

La désinfection avant et après l’utilisation des machines et des surfaces de contact, le lavage des mains obligatoire avant d’entrer, des souliers à utilisation simple pour l’entraînement, des vêtements lavés et les mesures de la distanciation physique, voilà une liste d’éléments que les adeptes devraient respecter selon M. Jean.

S’il voit des possibilités à une réouverture des gyms dans un avenir rapproché, Louis-Philippe Jean les considère minces.

« J’attendrais encore. Les gens ne sont pas encore assez prudents face aux mesures. On ne peut pas penser que la population serait 100 % aisée avec ça. Les gens ne sont pas tous conscients des dangers de la COVID. C’est plate de ne pas pouvoir rouvrir, mais ce ne l’est pas vu que les gens ne sont pas tous conscient. Il n’y a pas de solution logique de réouverture dans le moment », a-t-il conclu.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de