Contrer la stigmatisation en santé mentale

Photo de Karine Lachance
Par Karine Lachance
Contrer la stigmatisation en santé mentale
Les membres du comité organisateur ainsi que les gens qui ont accepté d’être un livre humain. (Photo : courtoisie)

L’activité À livre ouvert, ayant pour but de lutter contre la stigmatisation en santé mentale, a eu lieu le 19 mars, à la Bibliothèque Louis-Ange-Santerre de Sept-Îles. Le comité organisateur note une augmentation d’achalandage significative comparativement à l’an passé.

Un total de huit personnes avait accepté d’être des livres vivants et de raconter leur vécu aux gens intéressés à les louer pour quelques instants. Les visiteurs ont eu la chance de rencontrer des individus ayant une problématique de santé mentale et qui, malgré un parcours parfois difficile, ont une vie heureuse et épanouie à présent.

«L’activité À livre ouvert, ce sont huit personnes (livres) qui ont été louées 125 fois en six heures par les visiteurs. Une augmentation de 40 locations comparativement à l’année dernière», résume Kacendre Beaudin, éducatrice en santé mentale et membre du comité organisateur.

Selon Mme Beaudin, cette activité fut autant positive pour les personnes qui ont accepté de se livrer que pour les visiteurs. Chacun s’en trouve grandi et bénéficie de ces moments de discussion pour cheminer.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de