Christian-Marc Gendron : une véritable bête de scène s’amène sur la Côte-Nord

Photo de Éric Martin
Par Éric Martin
Christian-Marc Gendron : une véritable bête de scène s’amène sur la Côte-Nord
Fidèle à ses habitudes, Christian-Marc Gendron entend littéralement mettre le feu aux planches et utiliser toutes les forces de ces partenaires de scène pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Même s’il fait carrière dans le milieu musical depuis plus de 20 ans, Christian-Marc Gendron s’est véritablement révélé à un large public lors de la plus récente édition de La Voix. Un fait indéniable puisque son spectacle Piano man experience suscite beaucoup plus d’engouement qu’auparavant depuis sa participation à ce concours télévisé de talents.  

Au départ, Christian-Marc Gendron était réticent à participer à La Voix. Certaines personnes autour de lui ont dû se faire insistantes pour qu’il accepte de relever ce défi. Il faut dire qu’il travaillait déjà pour cette équipe à titre de pianiste lors des préauditions. En quelque sorte, il avait déjà un pied dans la boîte. Rien n’empêche qu’il a dû franchir toutes les étapes de ce concours de talents au même titre que les autres participants.

«Quand j’ai fini par accepter, je savais que j’avais ici l’opportunité de rejoindre deux millions de personnes à la maison. À ce moment-là, j’étais déjà en tournée pour Piano man experience. Il y avait déjà plus d’intérêt à mon endroit. Ça n’a fait qu’accélérer le processus », a tenu à préciser celui qui agit également à titre de producteur pour ce spectacle qui a été vu par plus de 25 000 personnes jusqu’à maintenant.

Bien entendu, il ne peut pas regretter une telle aventure puisque cela lui a procuré beaucoup de visibilité qu’il n’aurait pas eue autrement.

« Ça m’a servi de tremplin. Ça m’a ouvert bien des portes. Aujourd’hui, on a peu de tribunes pour se faire entendre à la télévision », déplore-t-il. « Ce n’est plus comme avant et c’est triste. J’en ai déjà parlé à des producteurs que je connaissais. Ils m’ont dit que les cotes d’écoute baissent lorsqu’il y a une performance musicale. »

Un menu diversifié

La nostalgie est au cœur du concept de Piano man experience qui effectue un survol musical des années 1940 à aujourd’hui. À l’honneur, des chansons de Ray Charles à Elton John et de Jerry Lee Lewis à Billy Joel. Ce spectacle comporte également un gros numéro de chansons québécoises.

« C’est un show de variétés complet. Je veux que cette soirée soit la plus éclectique possible. Jusqu’à maintenant, c’est une formule qui s’avère gagnante. Quand je rencontre les gens, je n’ai que de bons commentaires », renchérit-il.

Disposant d’une très grande confiance en lui, Christian-Marc Gendron n’hésite pas à laisser la lumière à ses partenaires de scène, dont son chef d’orchestre Toyo. Les voix féminines seront aussi à l’honneur de cette revue musicale grâce à Rafaëlle Roy qu’il a connu à La Voix.

« Même si elle n’a pas gagné, je peux vous assurer que les gens l’ont adopté. Elle a 24 ans et elle est d’une gentillesse remarquable. Je suis très content de lui avoir offert cette opportunité. Il faut dire que j’ai tout autant de plaisir à accompagner d’autres chanteurs sur scène à titre de musiciens », explique-t-il.

La revue musicale Piano man experience sera présentée le 24 octobre à 20 h à la Salle Jean-Marc-Dion de Sept-Îles et le lendemain au Centre des arts de Baie-Comeau.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de