Chapeau de Troll : des bonbons comme dans le temps… en vrac!

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Chapeau de Troll : des bonbons comme dans le temps… en vrac!
La nouvelle bonbonnerie qui ouvrira ses portes en septembre à Sept-Îles offrira des bonbons rétro en vrac et dans une formule écoresponsable.

Les bibittes à sucre seront comblées à Sept-Îles dès le début septembre. Et vous pourrez même contrôler vos envies alors que la nouvelle bonbonnerie Chapeau de Troll offrira le tout en vrac.

Évelyne Lalancette et ses copropriétaires (Pierre-Luc Minier, Étienne Lalancette, Léa Vaillancourt et Charles Desrosiers) cherchaient un projet pour occuper la partie vacante où est située la Boulangerie Fin renard sur la rue Mgr-Blanche. Celle qui dirige le projet tenait à rester dans le milieu alimentaire et la dent sucrée en elle et son côté écoresponsable lui ont permis de trouver réponse.

Les clients auront l’embarras du choix dans les bonbons et chocolats. Il y aura une centaine de choix pour commencer, et la bonbonnerie élargira son offre au fur et à mesure. Les contenants seront écoresponsables et les gens pourront même apporter les leurs.

« Il y aura des bonbons rétro, comme je mangeais quand j’étais jeune, il y a vingt ans », mentionne-t-elle, parlant des lunes de miel, des roches qui explosent dans la bouche, des bâtonnets qu’on trempe dans la poudre, et encore plus, tout ça dans son concept « zéro déchet ».

Un système d’icône sera en place dans le commerce pour que les gens trouvent facilement les bonbons du Québec, ceux avec des noix, du lactose, du soya, végan, etc.

Le supplice!

Évelyne ne se fera pas tordre un bras pour tester la marchandise. « J’ai la dent sucrée. J’essaie de couper le sucre, mais c’est impossible. Je n’aurai pas le choix de tester, ça sera horrible » lance-t-elle avec humour.

Mme Lalancette continuera de vendre des bonbons en vrac à son autre commerce, Renard bleu, mais des choix différents. À ce commerce, il n’est cependant pas possible de mélanger les sortes.

Chapeau de Troll

Pourquoi Chapeau de Troll comme nom pour le commerce? C’est un mélange d’idées, une blague lancée lors du « brainstorm ». Le logo a été dessiné par Étienne Lalancette.

« C’est quelque chose d’amusant, de comique. On a un bon sens de l’humour et on pourra s’amuser avec ça. Ça sera notre ligne directrice », avance Évelyne, au sujet des produits dérivés.

Pour en savoir plus d’ici l’ouverture et en avoir l’eau à la bouche, suivez la page Facebook Bonbonnerie – Chapeau de Troll.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de