Centre de répit de fin de semaine: Un rappel effectué auprès de la population

Photo de Fanny Lévesque
Par Fanny Lévesque
Centre de répit de fin de semaine: Un rappel effectué auprès de la population

En raison de la faible utilisation de son Centre de répit de fin de semaine par les proches aidants, le directeur général du Centre d’Action bénévole (CAB) de Sept-Îles, Maurice Gagné, en profite pour faire un rappel de ce service qui répond à un besoin exprimé à maintes reprises par les proches aidants d’aînés. Un projet pilote rendu possible grâce à une contribution financière de L’Appui Côte-Nord.

Offert toutes les deux semaines, le service ne rejoint pour l’instant que deux à trois usagers sur une capacité de dix, souligne le directeur général du CAB de Sept-Îles qui est persuadé qu’il s’agit là d’un objectif raisonnable si l’on prend en considération la lourdeur de la clientèle ciblée dans ce projet pilote. «On en a longuement discuté de cette situation et on en est venu au constat que certains aidants naturels trouvent difficiles de venir déposer l’aidé sur place. On sait que le besoin est là», insiste-t-il.

Pour rassurer les proches aidants qui hésitent à recourir au service de ce centre de répit de fin de semaine, plusieurs solutions ont été envisagées lors d’une récente rencontre de la Table de concertation des proches aidants de la Côte-Nord, dont la possibilité pour eux d’accompagner le bénéficiaire sur place pour s’y familiariser. Le même scénario est aussi mis de l’avant avec les bénévoles de la Société Alzheimer de la Côte-Nord qui offre du répit à domicile.

Même si le service n’est pas utilisé à sa pleine capacité, Maurice Gagné ne s’inquiète pas de la reconduction de ce projet pilote à la fin mars. «En discutant avec l’Appui Côte-Nord, on a réalisé qu’un tel projet est long à démarrer. Si l’on arrive à démontrer que l’achalandage augmente et qu’il répond à un réel besoin pour les proches aidants, je demeure confiant. Nous ne sommes pas les seuls à être confrontés à une telle situation», affirme-t-il.

Les personnes désirant obtenir plus d’informations sur ce service offert par le CAB de Sept-Îles peuvent joindre Maurice Gagné, par téléphone au 418 962-5751. Le service est offert les samedis et dimanches de 8h à 16h. Les proches aidants peuvent l’utiliser à leur convenance.

Maurice Gagné (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article