Briand et Côté sont d’attaque pour le Grand Prix de Montréal

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Briand et Côté sont d’attaque pour le Grand Prix de Montréal
Les Septiliens Étienne Briand et Maxim Côté seront du Grand Prix de Montréal de judo qui se tient du 5 au 7 juillet. (Photo : courtoisie)

Pas de décalage horaire, dodo à la maison et compétition internationale au menu. C’est ce qui attend les Septiliens Étienne Briand et Maxim Côté dès ce vendredi 5 juillet dans leur ville d’adoption sportive, Montréal. Les deux judokas seront de la première édition du Grand Prix de Montréal, compétition réunissant près de 350 athlètes en provenance de cinq continents (64 pays).

À un peu plus d’un an des Olympiques, le processus de sélection est bien enclenché et les judokas voudront aller chercher de précieux points lors du rendez-vous des 5, 6 et 7 juillet à l’aréna Maurice-Richard. Les six meilleurs résultats du processus seront décisionnels à savoir qui ira à Tokyo en 2020.

Étienne Briand a bien hâte à la compétition. «Je n’ai jamais fait un aussi gros tournoi au Canada. J’ai eu une bonne préparation et je suis convaincu que j’ai ce qu’il faut pour aller chercher une médaille», a-t-il laissé savoir, même s’il sait que le Grand Prix de Montréal s’annonce féroce chez les moins 81 kg.

Le tirage fait en sorte que le Septilien, classé 19e au monde, affrontera au premier tour de son pool samedi l’Américain Arthur Wright (78e au monde). Briand pourrait retrouver son comparse Antoine Valois-Fortier au troisième tour de son pool.

La compétition à Montréal devrait permettre à Briand de ne pas faire deux Grands Prix de suite cet été. «Il reste trois Grands Prix avant les Championnats du monde (25 au 31 août, à Tokyo), celui-ci et deux en Europe (Budapest et Zagreb). Les judokas voudront marquer des points tout de suite pour être bien classés pour les mondiaux», a-t-il mentionné.

Après un camp au Centre national et un aux Pays-Bas, l’athlète de 26 ans devrait prendre part au Grand Prix de Zagreb à la fin juillet, dernier rendez-vous avant le Japon.

Côté est prêt aussi
Maxim Côté, qui se dit rétabli d’une blessure au genou, combattra chez les moins 90 kg. «Je me sens prêt. Ça sera intéressant comme compétition. Il y aura plein de gens que je connais qui seront là, qui viendront nous encourager.» Le Septilien de 22 ans veut profiter du Grand Prix de Montréal pour se comparer à l’élite de sa catégorie.

Côté retrouvera devant lui, dimanche, pour son premier combat, le Slovaque Milan Randl.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de