Bloc québécois: Marilène Gill veut être «la députée de toute la Côte-Nord»  

Photo de Fanny Lévesque
Par Fanny Lévesque
Bloc québécois:  Marilène Gill veut être «la députée de toute la Côte-Nord»   

La candidate bloquiste de Manicouagan, Marilène Gill, a lancé officiellement sa campagne vendredi en déposant à Sept-Îles, son bulletin de mise en candidature. La Baiecomoise de 38 ans a bien l’intention de devenir «la députée de toute la Côte-Nord».

Marilène Gill «veut être partout sur le territoire», a-t-elle affirmé dans un point de presse, au sortir du bureau d’Élections Canada. «Je veux être sur tous les fronts pour rencontrer le plus de gens possible», a poursuivi l’enseignante en littérature du Cégep de Baie-Comeau. Le dépôt de sa candidature au bureau de Sept-Îles n’est d’ailleurs pas étranger à l’objectif qu’elle s’est fixé.

«C’est de faire des ponts, tisser et retisser des liens avec la population, être sur le terrain», a-t-elle poursuivi, critiquant du bout des lèvres du député sortant, Jonathan Genest-Jourdain, du Nouveau parti démocratique. «C’est une des premières choses que je constate sur le terrain, qu’il y a une absence du député sortant, il n’y a pas de communication en ce moment», assure la bloquiste.

La visite du chef du parti, Gilles Duceppe, prévue pour le début de semaine prochaine, confirme selon elle, sa promesse puisqu’il fera des arrêts à Baie-Comeau, Sept-Îles et Havre-Saint-Pierre. «C’est important pour l’équipe d’être partout».

Mme Gill dit aussi profiter des réseaux sociaux pour communiquer avec les électeurs plus éloignés et de la longueur de la campagne pour couvrir le territoire au maximum.


  Marilène Gill (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article