Blanc-Sablon : des images à faire rêver

Photo de Mathieu Morasse
Par Mathieu Morasse
Blanc-Sablon : des images à faire rêver
Un iceberg termine sa course au quai de Blanc-Sablon.

Le Iceberg Café n’est pas encore officiellement ouvert qu’il fait déjà rêver grâce aux images spectaculaires des paysages de la Basse-Côte-Nord que son propriétaire publie sur Facebook.

Blanc-Sablon est la municipalité la plus à l’est du Québec. Elle est située sur la Côte-Nord, à la frontière du Labrador.

Elle est séparée de Terre-Neuve par le détroit de Belle Isle, un bras de mer large de 25 km et long de 140 km dans lequel s’engouffrent les eaux glacées et les icebergs de la mer du Labrador.

Ces icebergs, Gary Landry veut en faire la signature du tout nouveau Iceberg Café.

Le petit café-restaurant d’une douzaine de places ouvrira officiellement au quai de Blanc-Sablon en mai prochain, juste à temps pour la saison des icebergs.

Il y accueillera les voyageurs venus de la Côte-Nord par le navire Bella-Desgagnés ou de Terre-Neuve par le traversier.

Icebergs en direct

L’homme d’affaire veut diffuser des vidéos en direct des icebergs et des premiers levers de soleil sur le Québec.

«Il est pété mon projet. Je veux garder des surprises. Le Iceberg Café est situé à la bonne place pour bien des choses. J’attends des installations de caméras spéciales», titille-t-il.

Entre temps, depuis la fin septembre, il publie des photos par dizaines et des vidéos sur la page Facebook du Iceberg Café. Les images de la Basse-Côte-Nord ont de quoi faire rêver.

«Je m’amuse là-dedans. Je filme avec mon cellulaire quand je me promène dans le coin», relate-t-il.

Vitrine régionale

Les images de Gary Landry et du Iceberg Café servent maintenant de vitrine pour toute la région.

«Je veux montrer au monde que c’est beau ici. Je ne vise pas le tourisme de masse. J’essaie juste d’en convaincre une poignée qu’on peut aller n’importe quand dans l’année à Blanc-Sablon.»

Tourisme Basse-Côte-Nord n’hésite pas à partager allègrement ses images sur sa page Facebook.

L’homme de 58 ans gère l’Auberge Motel 4 Saisons à Blanc-Sablon. L’été, il offre des safaris photos aux touristes qui descendent du navire Bella Desgagnés.

«Tout est interrelié. Je n’en bénéficie peut-être pas tout de suite, mais en même temps, ça fait connaître la région», reconnaît-il à propos de ses photos.

Partager cet article