Bénévolat: Des efforts reconnus et récompensés pour Laurie Blais

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
Bénévolat: Des efforts reconnus et récompensés pour Laurie Blais
Laurie Blais est ici entourée des fils de feu Claude Masson, Bruno et Philippe, ainsi que du ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, qui lui ont remis ce prix Hommage-bénévolat Québec.

Attirée par le bénévolat depuis l’âge de 4 ans, Laurie Blais était loin de s’attendre à être désignée comme «Jeune bénévole» dans l’ensemble du Québec lors de la cérémonie de remise des prix Hommage-bénévolat Québec, le 12 avril à l’Assemblée nationale du Québec. Un moment qui restera longtemps gravé longtemps dans sa mémoire.  

Loin de chercher la reconnaissance, elle reçoit ce prix avec beaucoup d’enthousiasme. Une grande dose d’amour qu’elle accueille à bras ouverts. «Dans ma communauté, je suis reconnue pour mon grand cœur. Ça me fait plaisir de donner un coup de pouce lorsque je le peux. J’ai l’impression de semer des graines de bonheur autour de moi, enchaîne-t-elle.  J’en ressors grandie de toutes ces expériences.»

Le fait qu’elle s’implique autant dans des organismes communautaires, culturels et sportifs, ainsi qu’auprès de diverses clientèles étant un élément qui a joué en sa faveur. «J’apprécie cette diversité. Ça apporte un peu de piquant à ma routine», soulève celle qui offre de son temps, entre autres, à l’Espoir de Shelna, au Comité de spectacles de Havre-Saint-Pierre, en plus d’être entraîneuse de badminton auprès de jeunes du secondaire.

N’étant pas près de s’éteindre, cet intérêt pour le bénévolat lui a été transmis de génération en génération. «Mes grands-parents et mes parents sont très impliqués, à leur manière, dans leur communauté. Ils m’ont transmis ce goût du bénévolat. J’ai commencé jeune et j’ai rapidement eu la piqûre. Malgré le prix, j’entends poursuivre ma routine. Cependant, mon cercle de bénévolat va sûrement s’agrandir. J’espère donner l’envie à d’autres d’offrir de leur temps», lance-t-elle.

Une bénévole attentionnée

En tant que coordonnatrice de Centre de jour à l’Espoir de Shelna, Anne-Marie Côté, a le plaisir de collaborer avec Laurie Blais depuis l’automne 2015. «Elle prend toujours les devants. Elle prend de belles initiatives. Elle cherche constamment à s’améliorer. Elle demande si elle peut en faire plus. Elle valide si ce qu’elle fait l’est correctement. C’est une très grande qualité», affirme-t-elle.

Un réel sentiment de fierté étant ressenti par tous ceux qui ont le privilège de la côtoyer sur une base hebdomadaire. «Elle mérite amplement ce prix. C’est le fun de voir une jeune s’impliquer autant dans sa communauté. C’est une denrée plutôt rare. Elle s’est très bien intégrée aux utilisateurs de notre service de Centre de jour. On est très heureux de l’avoir dans notre équipe.»

 

Partager cet article