Béluga Ultra trail : les Nord-Côtiers répondent présents

Photo de Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Par Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Béluga Ultra trail : les Nord-Côtiers répondent présents
Elliot Cardin de Bromont a réalisé l’une des plus impressionnantes performances en obtenant la première position au 45km grâce à un chrono de 4h45. Photo courtoisie

Le 19 septembre, la Haute-Côte-Nord a accueilli son tout premier événement de course en sentiers dans les municipalités de Sacré-Cœur et de Tadoussac. Pour l’occasion, les participants ont emprunté, en totalité ou en partie, le sentier du Fjord qui est situé dans le Parc national du Fjord-du-Saguenay et qui longe le Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.

La Côte-Nord était la deuxième région la plus représentée avec une proportion de 18 % des coureurs, soit 72. « On était très heureux que les Nord-Côtiers répondent présents », indique Marie-Christine Dion, organisatrice.

Des distances de 45 km, 30 km, 15 km, 5 km et 1 km étaient proposées pour cette première édition du Béluga Ultra Trail.

Ce sont 400 athlètes de tous les âges et de tous les niveaux sportifs qui se sont élancés sur les différents parcours entre 6 h et 18 h. Des vagues de départs ont été prévues afin de respecter les normes de distanciation physique requises au niveau de la course et les mesures sanitaires ont été augmentées de façon considérable sur les zones de ravitaillement, les sites de départ et celui d’arrivée principal situé sur la plage de Tadoussac.

Performances

Elliot Cardin de Bromont a réalisé l’une des plus impressionnantes performances en obtenant la première position au 45 km grâce à un chronomètre de 4 h 45. « Une semaine après avoir remporté une deuxième place au 125 km de l’Ultra-Trail Harricana », précise Mme Dion. Maxime Marin a été le seul de la délégation de la Manicouagan à relever le défi de cette épreuve d’endurance. Il l’a fait en un peu plus de 9 heures.

Parmi les coureurs nord-côtiers, Vincent Carbonnelle de Sept-Îles a terminé au quatrième rang du 45 km avec un temps de 5 h 28. Au 10 km, David Bellavance de Baie-Comeau a franchi le fil d’arrivée après 1 h 49 de course et s’est emparé du 10e rang. La Baie-Comoise Mathilde Bouchard a quant à elle obtenu la 26e place, toujours au 10 km.

« Tous les organisateurs de course disent qu’ils ont la plus belle, mais cette fois-ci, c’est vraiment nous qui l’avions, selon les commentaires reçus. La qualité du sentier était impeccable et les conditions météorologiques très favorables. Tous les participants ont eu l’expérience de la course en sentier », conclut Marie-Christine Dion, qui a déjà confirmé une date pour l’an prochain, soit le 18 septembre. Près de 300 personnes s’y sont déjà inscrites, seulement deux jours après la première édition.

Pour connaître les résultats des participants de l’édition 2020, cliquez ici.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires