Bears of Legend : l’Est du Québec…c’est la maison!

Photo de Louise Savard
Par Louise Savard
Bears of Legend : l’Est du Québec…c’est la maison!
Le groupe Bears og Legend s’amène sur la Côte-Nord. (Photo : courtoisie )

C’est en ces termes que David Lavergne, l’âme fondatrice du septuor Bears of Legend, qualifie le rapport que le groupe musical nourrit depuis ses débuts avec la Côte-Nord et la Gaspésie. «On s’y sent vraiment comme si on était chez-nous».

Un authentique cri du cœur qu’on saisit bien quand il ajoute que ces deux régions furent le berceau des premiers spectacles ayant lancé la carrière aujourd’hui florissante des sept musiciens et interprètes de ce groupe originaire de la Mauricie qui ne chante quasi exclusivement qu’en anglais.

Est-ce par souci d’accéder à une plus large audience? «Jamais ça n’a été fait dans le but de commercialiser la patente», affirme l’auteur-compositeur et interprète, quoiqu’il reconnaisse modestement que de ce fait, les portes de l’international se sont plus largement ouvertes autant en Italie, en Allemagne, en Suisse, en France et aux Pays-Bas et bien sûr au Canada anglophone.

«J’ai toujours eu une plus grande facilité à écrire sur les émotions en anglais», poursuivant avec humour que, dans sa jeunesse, son père et lui discouraient en anglais quand ils voulaient cacher des petits secrets… à sa mère!

Une chimie musicale incontestable

Depuis leurs débuts, les membres de Bears of Legend séduisent avec leurs harmonies vocales lumineuses et un son pop-folk acoustique aux ambiances résolument aériennes et contemplatives. Ajoutons à cette signature musicale, la chimie et la complicité manifeste des sept acolytes manœuvrant avec brio la composition et la voix à travers une multitude d’instruments qui naviguent du piano au banjo, de l’accordéon au violoncelle, du xylophone aux percussions. Faut-il en dire plus?

A million Lives

Leur tout récent et troisième album A Million Lives, tout en demeurant fidèle à leurs racines est «… un peu plus électrique. Je pense qu’on a réussi à se renouveler, se moderniser tout en gardant l’essence même de notre musique depuis sept ans », clarifie le leader du groupe. Ajoutant avec cette profondeur spirituelle qui le caractérise que l’album tourne autour d’un thème central, «l’amour. Toujours l’amour. Exploité dans toutes les formes artistiques depuis l’Âge de pierre. Un sujet sans fond. On comprend mal encore comment on peut le ressentir, en donner, le partager. L’amour dans cet album-là on en parle dans une continuité infinie».

Nouveauté : Une bière à leur image

Et pourquoi pas ce clin d’œil à la nouvelle bière brassée par la microbrasserie À la fût et qui porte leur nom? Conçue avec la collaboration des sept membres du groupe, cette nouveauté deviendra qui sait, un porte-étendard.

«Une bière saline qui goûte la mer, le bord de mer. On s’est installé toute une gang autour de la table, on a jasé de ce qu’on était dans la vie, de notre public, de ce que notre musique goûtait et comment on pourrait la traduire en saveur. Un trip fou», conclut David Lavergne.

Tournée régionale

On ne peut conclure qu’en vous disant «Bienvenue donc chez-vous Bears of Legend» dans cette nouvelle tournée qui vous mènera à la Salle Jean-Marc-Dion de Sept-Îles, le mercredi 20 mars, à la Shed-à-Morue de Havre-St-Pierre, le lendemain 21 mars, pour se conclure au Centre des Arts de Baie-Comeau le vendredi 22 mars. Toutes les représentations sont à 20h.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de