Audrey-Anne Vachon vise Équipe Québec U16

Audrey-Anne Vachon vise Équipe Québec U16

Audrey-Anne Vachon

Crédit photo : courtoisie

Audrey-Anne Vachon a quitté son nid familial afin de consacrer plus de temps à la pratique du baseball. L’été dernier, l’athlète de 14 ans a joué pour trois équipes différentes. La saison estivale terminée, elle passe maintenant la plupart de son temps à conjuguer sports et études afin d’atteindre son but : une place sur l’équipe féminine U16 du Québec.

Malgré son jeune âge, Audrey-Anne Vachon n’hésite pas à faire les sacrifices nécessaires pour réaliser son objectif de percer l’alignement 2019 de l’équipe U16 féminine du Québec. «Je m’entraîne trois fois par semaine sur mon jeu et deux fois par semaine dans un gymnase. Ça me fait progresser vite et je vois l’amélioration chaque semaine», constate-t-elle.

Pour obtenir toutes ces heures d’entraînement, Audrey-Anne doit vivre loin de sa famille. Depuis le début de son secondaire il y a un an, elle évolue au sein du programme sports-études des Riverains de l’école Marie-Rivier à Drummondville.

«C’est sûr que je m’ennuie de ma famille, mais le fait de me concentrer autant sur mon sport ça m’aide à garder le positif en vue», admet-elle.

Ce rythme d’entraînement elle le conserve même l’été. L’an dernier par exemple, elle a passé la saison chaude au sein de trois équipes différentes. En effet, l’équipe locale bantam A de Drummondville, celle régionale de l’Estrie ainsi que la formation du Québec U14 ont tous intégré Audrey-Anne à leur alignement.

«Mon objectif premier, c’est de faire l’équipe du Québec. Tout ce qui va m’aider à faire ça je vais le prendre. Quand je joue du baseball, je vois ça comme une chance de m’améliorer pour atteindre mes objectifs», explique-t-elle.

Équipe Québec U16

Après avoir joué pour l’équipe du Québec U14 l’an passé, Audrey-Anne vise maintenant celle des moins de 16 ans. La sélection finale de ce club sera annoncée en février 2019. Pour en faire partie, Audrey-Anne devra impressionner le personnel d’entraîneurs de l’équipe provinciale lors d’un camp qui se déroulera le 3 février.

«C’est sûr qu’il n’y a pas beaucoup de place sur l’équipe. Mais si je réussis à pousser, surtout avec mon sport-études, je peux toujours surprendre en janvier», pense-t-elle.

Idéalement, celle qui est reconnue pour son jeu défensif ainsi que sa rapidité aimerait évoluer au poste de 2e but, position où elle se sent plus efficace. «J’ai l’habitude de jouer dans le champ, mais mon objectif serait de jouer au 2e but», confie-t-elle.

Perfectionnement à Cuba

En février, l’adolescente participera à un camp de perfectionnement à Cuba en compagnie des aspirantes joueuses de l’équipe canadienne de baseball. «Je vais prendre ce qu’elle me donne en tant qu’expérience. Je vais essayer de suivre le calibre de jeu. Évidemment, mon rêve ultime serait de faire partie de l’équipe nationale».