Anticosti: Alexandre Gagnon quitte la tête d’Hydrocarbures Anticosti

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
Anticosti: Alexandre Gagnon quitte la tête d’Hydrocarbures Anticosti
Le président et chef de la direction de Pétrolia, Alexandre Gagnon.

Le président et chef de la direction de Pétrolia, Alexandre Gagnon, a annoncé ce matin à Québec qu’il quittait la tête de la société en commandite Hydrocarbures Anticosti en raison de ses différends avec le gouvernement.

Pétrolia est le principal actionnaire d’une compagnie en commandite, Hydrocarbures Anticosti, qui lorgne le potentiel pétrolier de la grande île de la Minganie. L’État est partenaire de cette compagnie, par le biais d’Investissement Québec, avec Corridor Ressources et Maurel et Prom.

Alexandre Gagnon a annoncé qu’il quittait son rôle de porte-parole de la société en commandite. Pétrolia demeure cependant partenaire, alors que son président ne s’exprimera, à l’avenir, strictement au nom de sa société, rapporte La Presse.

Philippe Couillard a affirmé en décembre, lors d’une conférence sur le climat à Paris, que l’exploitation des hydrocarbures sur l’île d’Anticosti ne suscitait chez lui «aucun enthousiasme». L’État est cependant partenaire des travaux d’exploration sur l’île depuis une entente conclue sous le règne du gouvernement de Pauline Marois.

Ce changement de cap a envenimé les relations entre Pétrolia et le gouvernement. Alexandre Gagnon estime que Pétrolia a perdu la moitié de sa valeur boursière depuis les déclarations du premier ministre en décembre.

Partager cet article