Anik Boileau reçoit le prix Christine Stevens Wildlife Award 2020

Photo de Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
Par Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
Anik Boileau reçoit le prix Christine Stevens Wildlife Award 2020

La Septilienne Anik Boileau a reçu le prix Christine Stevens Wildlife Award 2020 de  l’Animal Welfare Institute. Ce prix comprend une bourse de 15 000 $ US et une présentation de son projet de recherche dans le magazine de l’institut.

Le prix Christine Stevens Wildlife Award 2020 sert à stimuler la recherche pour développer des outils et techniques d’étude sur les animaux qui n’auront pas d’effets négatifs sur eux.

Anik Boileau a obtenu cette récompense en raison de la mise en place d’une méthode non invasive d’évaluation du stress des cétacés. En captant des images grâce à l’aide d’une caméra infrarouge, les chercheurs peuvent documenter l’état de l’animal. Une autre méthode consiste à collecter le souffle des baleines et à analyser les microbiotes présents.

« Je me pinçais lorsque j’ai appris la nouvelle que j’avais remporté ce prix. Dans le domaine du bien-être animal, ce prix a une très grande valeur,» a affirmé Anik Boileau.

Mme Boileau œuvre comme conseillère pédagogique au Cégep de Sept-Îles en plus d’être directrice du Centre d’éducation et de recherche de Sept-Îles (CERSI). Le Cégep de Sept-Îles donne accès à Anik Boileau aux installations du laboratoire de biologie pour la conservation des échantillons de souffle et lui permet de moduler son horaire de travail en fonction de ses recherches. Anik Boileau réalise actuellement un doctorat en Sciences du bien-être animal axé sur l’évaluation du bien-être et de la santé des rorquals.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires