Alex Vigneault retournera aux CrossFit Games

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Alex Vigneault retournera aux CrossFit Games
Alex Vigneault se consacrera à l’entraînement à 100% dans les prochaines semaines en vue de sa troisième participation aux CrossFit Games. L’édition 2019 se déroulera du 1er au 4 août à Madison, au Wisconsin. (Photo : Michèle Grenier )

Le Cayen d’origine Alex Vigneault espère que la malchance des deux dernières années est chose du passé. L’athlète de 26 ans, qui entreprendra à l’automne sa carrière comme policier, a son accès pour les CrossFit Games.

En 2017, Vigneault s’est blessé (déchirure musculaire pectorale du bras droit) quelques jours avant les Régionaux. L’an dernier, il avait raté sa sélection pour le rendez-vous mondial en raison d’une bronchite lors de la même étape.

Cette fois, le natif de Havre-Saint-Pierre touche certainement du bois pour que rien ne lui arrive. Alex a obtenu son billet pour les CrossFit Games qui auront lieu à Madison, au Wisconsin, du 1er au 4 août 2019, en terminant 25e lors des Opens. Comme certains affichaient le titre de champions nationaux, il a eu son accès.

L’édition 2019 sera fort relevé et les participants encore plus nombreux. Les gagnants des différentes compétitions satellites en cours d’année, notamment Dubaï et Miami, ont aussi leur laissez-passer.

Lors des qualifications, Alex Vigneault n’était pas au sommet de sa forme, lui qui était en fin de processus à Nicolet pour sa technique policière. Il compte être au sommet pour le rendez-vous en sol américain.

«Je suis heureux d’y retourner. C’était plus stressant les Opens cette année, car avec Nicolet, je n’avais pas vraiment le temps de m’entraîner», a-t-il laissé savoir.

Il mettra les bouchées doubles d’ici la compétition et se dit plus constant. «Ma progression n’a jamais arrêté. Je suis positif et je vise encore plus haut que les deux premières fois (11e et 9e).

Retour aux sources espéré

Vigneault est en plein cœur du processus pour son entrée au sein de la Sûreté du Québec. Les premiers tests se sont avérés concluants. Il en est à l’étape d’enquête.

Le Cayen aimerait bien se voir octroyer un poste sur la Côte-Nord, à Sept-Îles ou Havre-Saint-Pierre. Son amoureuse est également originaire de la région.

L’athlète, qui aura 27 ans cet été, entend poursuivre le CrossFit même quand il aura entamé sa carrière professionnelle comme policier. «Je veux continuer de performer au niveau mondial, mais on verra rendu-là, ça sera une autre histoire», a-t-il conclu.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de