Accommodements religieux : Port-Cartier adopte une procédure de traitement des demandes 

Photo de Nicolas Dupont
Par Nicolas Dupont
Accommodements religieux : Port-Cartier adopte une procédure de traitement des demandes 

La Ville de Port-Cartier a désormais une procédure pour traiter les demandes d’accommodements religieux. La nouvelle politique a été adoptée lors de la séance du conseil municipal du 9 septembre.

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault, précise que cette politique découle d’obligations venant du gouvernement provincial. Elle fait suite à la Loi favorisant la neutralité de l’État, adoptée en 2017, et à la Loi sur la laïcité de l’État, adoptée en 2019.

La procédure de traitement des demandes d’accommodements religieux détaille en quelques points les critères d’analyse d’une demande. Elle insiste notamment sur l’obligation de recevoir des services à visage découvert et les demandes impliquant une absence au travail.

Selon M. Thibault, la municipalité n’a jamais reçu de demande d’accommodements religieux.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de