890 M$ pour les travailleurs essentiels à faibles revenus

Photo de Shirley Kennedy
Par Shirley Kennedy
890 M$ pour les travailleurs essentiels à faibles revenus
(Photo : iStock )

Ce sont 600 000 travailleurs qui pourront bénéficier du nouveau programme incitatif du gouvernement du Québec pour le maintien en emploi des travailleurs essentiels annoncé par le ministre des finances Éric Girard, et le ministre de l’Emploi, du Travail et de la Solidarité sociale, Jean Boulet.

L’enveloppe de 890 M$ se traduira par une augmentation estimée à 100 $ par semaine pour les salariés à faibles revenus, qu’ils soient à temps plein ou à temps partiel.

Le but visé par Québec est de rétablir une équité et un revenu au moins équivalent à la prestation canadienne d’urgence.

« Ils auraient pu gagner plus en ne travaillant pas. Le but est de les supporter en les encourageant à travailler », a dit le ministre des Finances, Éric Girard, qui a salué le dévouement de ces travailleurs dans la crise actuelle.

Une cinquantaine de métiers sont concernés par cette mesure temporaire d’une durée de 16 semaines et rétroactive au 15 mars.

Pour être admissibles, les travailleurs devront faire la preuve d’œuvrer dans un secteur décrété essentiel, démontrer qu’ils gagnent un salaire brut de 550 $ par semaine ou moins, prouver un seuil minimal de revenu annuel de 5 000 $ et un revenu annuel de 26 000 $ ou moins.

Le formulaire sera disponible en ligne à compter du 19 mai et le paiement sera effectué par dépôt direct ou par chèque.

« Les travailleurs devront déclarer les semaines travaillées, le salaire brut obtenu et faire la preuve qu’ils n’ont pas touché de prestation canadienne d’urgence », précise le ministre Boulet.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de