54e Finale des Jeux du Québec : une expérience unique que les athlètes garderont en souvenirs

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
54e Finale des Jeux du Québec : une expérience unique que les athlètes garderont en souvenirs
(Photo : Carl Rodrigue)

Le rideau s’est fermé samedi soir sur la 54e Finale des Jeux du Québec. La Capitale-Nationale, Québec, a assuré au pied levé cette édition 2019 de ce grand rassemblement de la jeunesse sportive couronné de succès. Pour la délégation nord-côtière, le bilan se chiffre à sept médailles, mais également à une expérience unique.

La Côte-Nord a pris place sur le podium à sept reprises au cours de cette 54e Finale tenue du 1er au 9 mars. Pour une toute première fois en curling masculin, la région aux couleurs bleu et orange s’est retrouvée sur la plus haute marche, fort d’une victoire acquise sur la Rive-Sud.

«On avait de belles attentes et ça s’est concrétisé», a souligné le chef de mission, Philippe LeBreux. Si les âges ne changent pas pour 2021, la Côte-Nord pourrait répéter son exploit. À l’exception de Pascal Lapierre, Philippe Jauron, les deux Étienne, Elias et Vallée, ainsi que Jonathan Desrochers pourraient être du rendez-vous à Rivière-du-Loup.

Le chef s’est également dit ravi de la médaille remportée par la porte-drapeau de la cérémonie d’ouverture, Andréannne Martin-Sexton. «Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas eu de médaille en nage synchronisée».

Le judo aura procuré moins de médailles qu’espérées, mais plusieurs athlètes nord-côtiers se sont inclinés lors de combat pour la médaille de bronze. Les Septiliens Xavier Poirier et Zachary Cyr ont terminé sur le deuxième palier. La Port-Cartoise Sophie Lapointe a pour sa part été décorée du bronze. Les deux autres médailles ont été gagnées par des athlètes de l’ouest de la côte; David Bouchard d’Essipit en karaté et Marifée Girard-Lachance de Pointe-aux-Outardes en nage synchronisée.

En sport d’équipe, particulièrement en hockey féminin, M. LeBreux espère que le travail à partir de la base se poursuivra et que la région pourra en récolter ses fruits éventuellement.

«On avait une jeune délégation et pas complète. Nos athlètes ont vu ce que ça prend pour rivaliser avec les autres. Plusieurs seront de retour en 2021, c’est prometteur», a précisé Philippe LeBreux, satisfait de la tenue des sportifs nord-côtiers, mais aussi de son équipe d’encadrement.

Expérience unique

Le comité organisateur qui a assuré la tenue de l’événement dans la Vieille Capitale aura livré la marchandise, lui qui a pris sur ses épaules la 54e Finale des Jeux du Québec sur le tard.

Les athlètes n’y auront vu que du feu, eux qui ont vécu pleinement l’événement. L’hébergement, l’alimentation et le village des athlètes étaient centralisés au Centre des congrès.

«Ce fut une finale différente des autres. Les jeunes ont vécu une expérience unique qui ne se reproduira certainement pas. L’ambiance était assez impressionnante. Ce n’est que positif», a mentionné le chef de la délégation Côte-Nord.

Sur la Côte-Nord

Si la prochaine édition des Jeux du Québec se tiendra à l’été 2020 du côté de Laval, ville plus que prête à accueillir l’événement, Philippe LeBreux aimerait bien voir sa région soumettre sa candidature dans les prochaines années. «À domicile, c’est excitant de voir l’ambiance et ça donne un boost. Nos athlètes ont hâte de vivre ça chez nous!» Le message est lancé!

Bourse Alice-Cloutier (Éthique sportive)
Les finalistes
Bloc 1

Badminton : Michaël Laurencelle, Les Escoumins
Gymnastique : Amélia Bernard, Baie-Comeau
Hockey masculin : Adam Bernard, Baie-Comeau
Karaté : Solène Lussier, Longue-Pointe-de-Mingan
Nage synchronisée : Léa Rodrigue, Sept-Îles
Patinage artistique : Éloïse Martel, Forestville
Ringuette : Cindy Allard, Sept-Îles

Bloc 2
Curling féminin : Héléna Jauron, Sept-Îles
Curling masculin : Étienne Elias, Sept-Îles
Hockey féminin : Julianne Laflamme, Sept-Îles
Judo : Henri Bérubé, Baie-Comeau
Patinage de vitesse : Éléonore Lévesque, Baie-Comeau
Ski alpin : Juliette Cormier, Baie-Comeau
Ski de fond : Laurence Marcoux, Pointe-Lebel
Tennis de table : Érika Fournier, Sept-Îles

Bannière esprit sportif : Ski alpin

Bourse Reconnaissance des partenaires (500$) : Arielle Arsenault, hockey féminin, Havre-Saint-Pierre

Partager cet article