Près de 500 participants pour le 9e Marathon Mamu – Galeries Montagnaises

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Près de 500 participants pour le 9e Marathon Mamu – Galeries Montagnaises
C'est un départ pour les coureurs du 10 km. (Photo : Le Nord-Côtier)

Quelque 950 chaussures ont franchi la ligne d’arrivée du Marathon Mamu – Galeries Montagnaises dimanche. La 9e édition a attiré moins de coureurs que par les dernières éditions, mais la satisfaction ressortait tout de même des propos de son grand responsable, Roger Vachon.

Tout près de 475 personnes ont pris le départ pour l’une ou l’autre des différentes distances, certains coureurs se lançant d’ailleurs pour deux épreuves. Les conditions de la météo étaient idéales pour les participants, peu de vent, un mercure raisonnable à peine sous les 20 degrés Celsius, sans un soleil de plomb.

«Une diminution, mais je suis content, surtout avec une nouvelle équipe pour le comité, du nouveau monde», a souligné l’homme des saines habitudes de vie, Roger Vachon.

En plus des membres de son comité, il a eu la collaboration des gens de quatre équipes du Défi SOS Santé – Moi pour toi; Nitinniun pour l’aspect culturel, les Métissés pour les inscriptions, les Mam’zelles pour le parcours et Mamu pour l’arrivée.

L’organisation du Marathon Mamu a d’ailleurs remis à chacune de ces équipes 1 000 $, le même montant octroyé au Répit Richelieu. Ses bénéficiaires ont d’ailleurs encore une fois fait place à de belles émotions lors de leur 1 km. Pour l’Élyme des sables, le don du Marathon se chiffre à 4 000 $.

Gagnants

En l’absence de Camilien Boudreau, vainqueur six fois de l’épreuve reine, c’est le Rimouskois Gilles Cormier (03:22:11.90) qui a été le premier à compléter le parcours de 42,2 km chez les hommes, devançant le Septilien Jean-François Boily (03:33 :44.86), qui s’est inscrit à la dernière minute la veille. La troisième place appartient à un autre coureur du Bas-Saint-Laurent, Bernard Caron (04:02:26.77).

Chez les femmes, deux Cayennes se retrouvent au sommet du classement, avec la première position pour Aurore Pérot (gagnante du 21,1 km en 2018) avec un chrono de 04:15:59.06 et la deuxième pour Tania Boulet en un temps de 04:26:45.52. Hélène Sirois (05:26:39.03) de Québec s’est classée troisième.

Cadeau pour le 10e   

Lors des neuf premières éditions, le gourou du Marathon Mamu – Galeries Montagnaises n’a jamais couru son événement, se limitant à multiplier les encouragements et les «high five» aux participants.

Pour la 10e édition, Roger Vachon caresse le rêve de le courir et d’embarquer avec lui ceux et celles qui ont envie de se lancer pour un 42,2 km avec une préparation qui s’amorcera dès septembre. «J’invite les gens à m’accompagner pour l’entraînement et le marathon», a-t-il conclu.

Les résultats complets du Marathon Mamu – Galeries Montagnaises 2019 sont publiés sur sa page Facebook. Vous y trouverez également les souvenirs immortalisés par les photographes, ceux d’Optik 360 et Étienne Vallée.

Les médaillés du 42,2 km tant chez les femmes que chez les hommes. De gauche à droite : Tania Boulet (2e), Jean-François Boily (2e), Gilles Cormier (1er), Aurore Pérot (1ère), Bernard Caron (3e) et Hélène Sirois (3e). (Photo : Le Nord-Côtier)
Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de