Construction: les employeurs ont moins de difficultés à recruter de la main-d’œuvre

Par Lia Lévesque, La Presse Canadienne 2:31 PM - 11 juillet 2024
Temps de lecture :

Un ouvrier de la construction s’affaire à un édifice à condominiums, à Montréal, le 19 février 2024. Photo prise par Christinne Muschi / La Presse Canadienne

À l’instar du marché de l’emploi qui se resserre, les employeurs dans l’industrie de la construction sont beaucoup moins nombreux à rapporter des difficultés de recrutement.

Dans les faits, ils n’ont été que 55 % à rapporter avoir éprouvé des difficultés à recruter de la main-d’oeuvre, au cours des 12 derniers mois.

La baisse du nombre d’employeurs ayant éprouvé des difficultés de recrutement est constante depuis le printemps 2022, alors que 72 % des employeurs en avaient rapporté.

Ces données proviennent d’une consultation que mène la Commission de la construction du Québec deux fois l’an, auprès des employeurs dans l’industrie. Cette fois, 1198 d’entre eux ont répondu à la consultation, menée du 21 mai au 4 juin derniers.

«Les difficultés de recrutement se sont amoindries de façon significative», conclut la CCQ.

Dans la même logique, un employeur sur cinq, soit 20 %, ont affirmé ne pas avoir eu de difficulté de recrutement au cours des 12 derniers mois. À titre de comparaison, seulement 8 % étaient dans cette situation au printemps 2022.

Partager cet article