Christian Dubé sensibilisé à la réalité des Premières Nations à Sept-Îles

Par Emy-Jane Déry 4:36 PM - 9 juillet 2024
Temps de lecture :

Le ministre de la Santé Christian Dubé et la députée de Duplessis, Kateri Champagne Jourdain, en visite à l’Hôpital de Sept-Îles. Photo Facebook Kateri Champagne Jourdain

La conseillère d’ITUM, Rosanne Grégoire, a raconté au ministre de la Santé comment des membres de la communauté innue ont perdu confiance envers les soins offerts à l’Hôpital de Sept-Îles. 

Le ministre de la Santé Christian Dubé a rencontré des représentants de la communauté de Uashat mak Mani-utenam, lors de son passage à l’Hôpital de Sept-Îles, mardi. Parmi eux, il y avait Rosanne Grégroire, conseillère d’ITUM. 

« Il était à l’écoute de nos besoins. Je lui ai expliqué ce que nous vivions dans les hôpitaux », a-t-elle rapporté. 

La rencontre fut brève et n’a pas permis d’aborder tous les sujets qu’elle aurait souhaités, mais Mme Grégoire dit avoir discuté de préjuger avec le ministre. 

Marcelline Thiernish, directrice de la Santé, Kateri Champagne Jourdain, députée responsable de la Côte-Nord, Christian Dubé, ministre de la Santé, Rosanne Grégoire, conseillère ITUM et Gilles Larouche, directeur général d’ITUM, lors d’une rencontre à l’Hôpital de Sept-Îles, mardi.

« On nous étiquette comme étant tous des alcooliques. Ils ne prennent pas le temps de nous examiner. Quand on va à l’urgence, on nous prescrit des pilules, mais sans faire d’examen complet », a-t-elle déploré. « Des fois, ils [des membres de la communauté de Uashat mak Mani-utenam] n’ont plus confiance en l’hôpital. Le monde préfère aller à Québec et à l’extérieur pour avoir de meilleures informations sur leur maladie », a-t-elle fait valoir. 

Des constats clairs

Pour sa part, la ministre de l’Emploi et députée de Duplessis, Kateri Champagne Jourdain a souligné que le passage du ministre de la Santé sur la Côte-Nord aura permis à ce dernier de faire “des constats clairs et de mettre le doigt sur ce qui accroche pour faire avancer les choses plus rapidement”, a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

“Plusieurs personnes rencontrées n’avaient d’ailleurs pas vu de ministre de la Santé dans la dernière décennie ici – moi la première – et c’est pourquoi je tiens à remercier Christian d’avoir pris le temps nécessaire pour avoir des échanges de fond avec les partenaires du réseau de la santé”, a-t-elle indiqué.

Partager cet article