Port-Cartier déçu de ne pas avoir obtenu le financement pour sa piscine

Par Sylvain Turcotte 2:30 PM - 5 juillet 2024
Temps de lecture :

La piscine de Port-Cartier, qui a besoin de travaux majeurs. Photo courtoisie

La Ville de Port-Cartier devra retenter sa chance pour son projet de nouvelle piscine. Le maire Alain Thibault se dit déçu que le projet n’ait pas été retenu dans le dernier Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives, sportives et de plein air (PAFIRSPA).

« Je suis déçu comme tout le monde qui n’a pas été retenu », a-t-il mentionné. 

M. Thibault est toutefois bien content pour Sept-Îles (20 M$ pour un nouvel aréna). « Je ne suis pas un gars envieux. Il y aura un gros projet pour la Côte-Nord. » 

Une quinzaine de dossiers avaient été soumis sur la Côte-Nord. « Je ne suis pas seul dans la déception. Au Saguenay, avec la ministre des Affaires municipales (Andrée Laforest), c’est la déception totale. »

Pour le programme 2024 du PAFIRSPA, il y a eu 967 projets présentés pour l’ensemble du Québec, projets totalisant 2 milliards de dollars. L’enveloppe n’est que de 300 M$ par année sur cinq ans. Le maire de Port-Cartier soutient que la CAQ devra bonifier son enveloppe. 

Alain Thibault cherchera à savoir pourquoi le projet de piscine n’a pas passé, « savoir où ça a accroché, s’il faut réajuster le tir ». La Ville de Port-Cartier compte redéposer pour le prochain programme qui devrait sortir en décembre. Elle pourra finaliser ses plans et devis d’ici là. 

La directrice du Service des loisirs, Diane Roux, indique qu’il y a plusieurs réparations urgentes à l’actuelle piscine.

« Tout est à refaire. Il y a tellement de travaux majeurs. On va devoir rapiécer en attendant », soulève-t-elle.

Partager cet article