Résultat de l’expédition : une morille de feu et des données intéressantes

Par Jacob Buisson 10:54 AM - 4 juillet 2024 Initiative de journalisme local
Temps de lecture :
Photo Charlotte B.-Domingue

L’entreprise Trésors des bois a organisé une expédition pour rechercher des morilles de feu du 3 au 19 juin. C’est une réussite partielle pour l’entreprise, qui est revenue avec un seul champignon. 

L’expédition avait pour but d’acquérir des informations sur ce champignon qui pousse dans la forêt brûlée et d’en récolter. 

Pour que la morille de feu pousse, on doit cocher plusieurs conditions. Il faut d’abord qu’un feu de forêt ait brûlé suffisamment fort pour consumer la matière organique du sol forestier. Puis, des spores de champignon doivent être présentes dans le sol. Finalement, il faut assez de la pluie au printemps. Cette dernière condition n’étant pas remplie, l’équipe a fouillé en vain la forêt pendant plusieurs jours.

Pour pallier le manque de pluie, l’équipe a décidé d’arroser un endroit propice avec l’eau de la rivière Moisie. Cette technique a fonctionné et une morille de feu y a poussé. 

Avec des collègues, Claire Benoit, propriétaire de Trésors des bois, a pris le train puis un hélicoptère vers le nord de Sept-Îles avec tout l’équipement pour vivre deux semaines dans la forêt. En prévision de récoltes abondantes, elle apportait aussi le matériel pour sécher les morilles sur place.

La découverte d’une morille de feu confirme au moins sa présence dans la MRC de Sept-Rivières. L’expédition a aussi permis à l’équipe d’acquérir de l’expérience pour ce genre de sortie terrain en milieu éloigné.

Partager cet article