Des volleyeuses de Saint-Hyacinthe rendront la pareille à des jeunes d’Unamen Shipu

Par Sylvain Turcotte 2:15 PM - 12 juin 2024
Temps de lecture :

Après une visite à Sept-Îles pour participer au Tournoi Orange Alouette en mai dernier, ses filles, sauf une, iront superviser un camp de perfectionnement â Unamen Shipu du 22 au 25 juin. Photo courtoisie

Il y aura une suite à l’histoire qui unit des volleyeuses de Saint-Hyacinthe aux jeunes du même sport de La Romaine. Après avoir été des hôtes en novembre dernier, les Maskoutaines dirigées par Magalie Lapointe rendront la pareille du 21 au 26 juin.

Magalie Lapointe et cinq volleyeuses du Cégep de Saint-Hyacinthe superviseront un camp de perfectionnement à Unamen Shipu. Quelque 70 jeunes de 9 à 17 ans, gars et filles, y prendront part. Ils auront quatre heures de volleyball par jour.  

« Je trouve ça si beau la suite de cette histoire », mentionne Magalie Lapointe, qui est venue au Tournoi Orange Alouette en mai avec la plupart des filles qui l’accompagneront pour le camp.

Elles arriveront à Unamen Shipu lors de la Journée nationale des Autochtones du 21 juin.

« Les filles sont très excitées, et pour moi, c’est la suite des choses. Un petit pas à la fois. On doit apprendre à se connaître à travers les arts et le sport. C’est ce que je pense », souligne-t-elle.

Quant à Louisette Bellefleur, qui entraîne le volley à des jeunes d’Unamen Shipu, elle est fébrile face à cette expérience.

« J’ai tellement hâte qu’elles arrivent. Je suis contente de les accueillir dans mon merveilleux village. J’espère que les souvenirs resteront inoubliables pour elles et pour les jeunes », dit-elle.

La visite aura droit au Festival du homard et à des activités liées à la Journée nationale des Autochtones.

Partager cet article