Rambo réplique au Bye Bye et s’en prend à Patrick Huard  

Par Emy-Jane Déry 2:37 PM - 10 janvier 2023
Temps de lecture :

Bernard Gauthier a répliqué au Bye Bye dans une vidéo publiée sur sa page Facebook. Photo capture d’écran

Bernard Gauthier a fortement répliqué au sketch du Bye Bye le mettant en vedette, mardi, dans une vidéo publiée sur sa page Facebook. Il s’en prend principalement à Patrick Huard, qui dans son rôle de Rogatien, recevait dans son taxi Rambo personnifié par Marc-André Grondin.

Bernard Gauthier dit avoir eu vent du sketch du Bye Bye que récemment. C’est que le coloré syndicaliste de la Côte-Nord était « dans le bois ».

Dans un segment du Bye Bye 2022, Rogatien est pris dans un bouchon du Convoi de la liberté et il embarque Rambo Gauthier dans son taxi.  

Il lui parle de dictature, en lui demandant ce qui se produirait si son Convoi de la liberté se déroulait en Russie.

Ces propos n’ont clairement pas plus au principal intéressé.

« Si on fait ça là innocent, c’est justement parce qu’on ne veut pas se rendre là », lance-t-il dans sa vidéo, visiblement irrité.

Dans le sketch du Bye Bye, le personnage de Rogatien interpelle Bernard Gauthier en l’appelant « mon petit Mambo Number Five ».

« N’importe quel temps, si tu veux que je te montre à danser le mambo mambo five, ça va me faire plaisir de te montrer comment danser ça, ma petite tapette à toupet », réplique Bernard Gauthier, dans ce qu’il qualifie lui-même de « montée de lait ».

Le syndicaliste lance aussi une flèche à l’animatrice et productrice Julie Snyder. Elle a organisé une manifestation devant les bureaux du magazine Rolling Stone à New York, puisque Céline Dion ne figurait pas sur la liste des 200 meilleurs chanteurs de tous les temps de la rédaction.

« Ça ne te tente pas de manifester pour le monde qui crève de faim dans ton bout à la place », s’insurge-t-il.

Bernard Gauthier conclut la vidéo d’un peu plus de trois minutes en félicitant les participants du Convoi de la liberté.

« Les gens qui ont participé au convoi, vous avez fait ça avec cœur pour vos enfants pis vos petits-enfants. Vous pouvez être fiers de vous autres et de que vous avez accompli », dit-il. « Ils ne l’avoueront jamais, mais on avait raison.»

Partager cet article