Infrastructures sportives et récréatives : la priorité pour Steeve Beaupré en 2023

Par Vincent Rioux-Berrouard 12:02 PM - 10 janvier 2023
Temps de lecture :

« Il faut que les gens soient fiers de vivre dans notre ville et qu’ils aient envie d’y rester ». C’est avec cette phrase que le maire de Sept-Îles, Steeve Beaupré, résume sa ligne de conduite pour la prochaine année. Pour y arriver, le maire mise sur des projets comme le remplacement de l’aréna Conrad-Parent.

« C’est avec les infrastructures sportives et récréatives que je veux tabler durant mon mandat. Il faut que l’on continue à se diversifier et à s’améliorer, que ce soit dans nos parcs ou nos places publiques », explique M. Beaupré.

Évidemment, la construction d’un nouvel aréna est au cœur de cette vision. Estimé à plus de 30M$, Steeve Beaupré espère que le bâtiment sera financé à au moins 50% par d’autres sources de revenus que la Ville de Sept-Îles.

La députée de Duplessis, Kateri Champagne Jourdain, a déjà promis 5M$ pour le projet. Le maire espère doubler la contribution du gouvernement du Québec. Steeve Beaupré souhaite aussi un soutien du gouvernement fédéral et de la Société du Plan Nord. Les grandes entreprises de la région seront également approchées pour voir si elles seraient prêtes à contribuer à la réalisation d’un nouvel aréna.

La construction d’un nouveau skatepark fait également partie des projets d’infrastructures sportives. Pour ce faire, une somme de 1M$ est prévue dans le budget 2023 de la Ville de Sept-Îles.

Pour le maire, c’est ce type de projet qui permet de rendre la ville de Sept-Îles attrayante et qui favorise la rétention des travailleurs.

Toujours dans cette ligne de pensée, Steeve Beaupré parle de dynamiser le secteur du Vieux-Quai. Il donne comme idée, le fait d’autoriser les food trucks dans ce secteur.

« Il faut écouter ce que la population nous demande. C’est ainsi que les gens vont apprécier notre ville et vont vouloir rester », ajoute-t-il.

Par contre, avec autant de projets majeurs, le maire ne cache pas qu’une gestion serrée des finances de la Ville sera une priorité.

« Je pense que le défi sera, au cours des deux prochaines années, de composer avec l’inflation et la hausse des prix », dit-il.

La Ville s’appuiera sur un nouveau cadre financier pour atteindre cet objectif.

Il ajoute que dans les circonstances, le conseil devra faire des choix au niveau des projets qu’ils décident de réaliser. Il donne l’exemple du bloc sanitaire au lac des Rapides. À la suite de l’ouverture des soumissions, le coût d’un tel projet a été jugé trop élevé et la municipalité cherche désormais une nouvelle solution.

Parmi les autres priorités, le maire réitère son engagement comme quoi une décision sera prise en 2023, concernant l’avenir de l’hôtel de ville de Sept-Îles.

« Le sort de l’hôtel de ville, je veux que ça soit réglé en 2023. Peu importe la décision, entre construire un nouvel hôtel de ville ou une rénovation. Peu importe s’il y a une entente avec le CISSS. Je veux que le conseil prenne en 2023 une décision dans ce dossier », indique Steeve Beaupré.

Partager cet article