Un organisme demande au ministre de la Santé de sauver l’hôtel de ville de Sept-Îles

Par Vincent Rioux-Berrouard 2:44 PM - 14 Décembre 2022
Temps de lecture :

Le dossier de l’hôtel de ville de Sept-Îles continue de faire couler de l’encre. Action patrimoine, un organisme œuvrant à la préservation et à la mise en valeur du patrimoine bâti, s’est adressé au ministre de la Santé, Christian Dubé, pour lui demander de sauvegarder l’hôtel de ville de Sept-Îles.

Cette intervention survient au moment où il y a des discussions entre la municipalité et le CISSS de la Côte-Nord à propos d’une possible vente de l’hôtel de ville. Les terrains de ce bâtiment serviraient à construire des stationnements autour de l’Hôpital de Sept-Îles. Il s’agit d’un besoin criant dans ce secteur.

Dans la lettre transmise au ministre Dubé, Action patrimoine affirme que l’hôtel de ville de Sept-Îles est « un bâtiment emblématique de la région » et que « son architecture, novatrice et ambitieuse, témoigne de l’effervescence économique et sociale qui animait la ville à l’époque de sa construction. »

« Nous vous encourageons vivement à opter pour la préservation de l’hôtel de ville de Sept-Îles », peut-on lire dans la lettre signée par la directrice générale d’Action patrimoine, Renée Genest.

Lors de la présentation du budget de la Ville de Sept-Îles le 6 décembre, le maire de Sept-Îles, Steeve Beaupré, a affirmé que le conseil prendra une décision en 2023 entre rénover l’hôtel de ville ou en construire un nouveau.

Sur son site Web, Action patrimoine se décrit comme un organisme privé à but non lucratif qui œuvre depuis 1975 à protéger, à mettre en valeur et à faire connaître le patrimoine bâti et les paysages culturels du Québec.

Partager cet article