Le club d’athlétisme de Baie-Comeau et Liam Simard en nomination au Gala Athlètas

Par Charlotte Paquet 7:00 AM - 16 novembre 2022
Temps de lecture :

Parmi les prouesses de Liam Simard en 2022, il y a le nouveau record québécois au lancer du marteau. Photo courtoisie

Le club d’athlétisme de Baie-Comeau et l’un de ses athlètes, Liam Simard, sont en nomination au Gala Athlètas de la Fédération québécoise d’athlétisme, qui se tiendra le samedi 19 novembre à Montréal.

« D’être parmi les trois clubs d’excellence et développement des athlètes au Québec à la Fédération québécoise d’athlétisme, c’est un grand honneur et une belle source de motivation », a souligné le président du conseil d’administration, Steve Lavoie, dans un communiqué diffusé mardi.

Rappelons qu’au cours de l’été 2022, grâce aux performances de ses membres, le club a ramené pas moins de 10 médailles des Championnats provinciaux d’athlétisme. De plus, plusieurs médaillés et finalistes sont revenus des Championnats nationaux jeunesse de la Légion. Enfin, Liam Simard et Eliot Tremblay sont allés jusqu’à représenter le club aux Jeux du Canada.

Le nombre et la qualification des entraîneurs affiliés à la fédération expliquent également la nomination du club de Baie-Comeau.

Un habitué

Liam Simard commence à être un habitué du gala Athlètas, lui qui est nommé pour une deuxième année consécutive. L’an passé, le titre d’athlète par excellence 2021 dans sa catégorie lui avait échappé. Pour lui, ce n’était cependant que partie remise pour 2022.

Il avait déclaré au journal Le Manic : » « C’était vraiment le fun juste d’avoir la reconnaissance. Bien sûr, j’aurais aimé gagner, mais l’an prochain, je vais me reprendre, parce que c’était ma première année (U18) et je vais essayer de battre plus de records pour être le meilleur », a soutenu le jeune athlète natif de Baie-Comeau.

Au cours de l’année 2022, il a multiplié les prouesses, notamment au décathlon, aux lancers du disque, du poids et du marteau. Il détient d’ailleurs le record provincial au lancer du marteau avec une distance de 63 m 17, en plus d’avoir été trois fois champion québécois aux trois épreuves, même s’il était surclassé dans la catégorie junior.

« Déjà d’être en nomination provinciale est toujours un grand privilège. Oui, j’ai eu d’excellents résultats et j’ai atteint mes objectifs et maintenant espérons et attendons, car pour la première fois cette année, je n’ai plus de contrôle », s’est-il exclamé, un tantinet blagueur.

Pour en savoir plus :

Partager cet article