Les Gaulois toujours invaincus

Par Sylvain Turcotte 9:10 AM - 13 novembre 2022
Temps de lecture :

Au delà de la victoire des Gaulois par la marque de 6-4 sur les Basques, Nylan Bouchard et Jordan Deroy ont jeté les gants en troisième période. Photo Sébastien Miousse

Les Gaulois de Port-Cartier ont signé une troisième victoire en autant de matchs cette saison dans la Ligue de hockey Senior AA de la Côte-Nord. Samedi soir, à domicile, ils ont disposé des Basques – Groupe Olivier de Sept-Îles par la marque de 6-4.

Les deux équipes se sont échangé les buts en première. Nylan Bouchard a ouvert le compteur à 17:29 pour les Basques, complétant une belle passe de Shanny Bernier.

Pier-Luc Berthelot a nivelé la marque d’un beau tir alors qu’il ne restait qu’une minute à faire au premier engagement.

Les locaux ont fait mal à leurs visiteurs avec trois buts dans les quatre dernières minutes de la deuxième période, période de 15 minutes, pour se donner une avance de 4-1 sur Sept-Îles.

Nicolas Mayrand (11:53), Jordan Deroy (12 :52) et Kevin Ritchie (14 :04) ont touché la cible pour Port-Cartier. Le gardien des Basques, Alex Ricard n’y pouvait rien sur ces trois buts.

Cinq buts ont été marqués en troisième, les deux premiers par les Basques, qui réduisaient l’écart à un but, grâce à Mathieu Asselin et Luc Arsenault.

Les Gaulois ont répliqué avec le deuxième du match de Jordan Deroy. Arsenault a ravivé les espoirs des visiteurs, mais Jean-Frédérik Girard a fermé les livres avec un but dans un filet désert.

Par ailleurs, Nylan Bouchard et Jordan Deroy n’ont pas vu que leur numéro dans la colonne des buteurs sur la feuille de matchs. Les deux hommes en sont venus aux coups en troisième.

Échos de vestiaires

Dans le camp des vainqueurs, l’entraîneur-chef Michel Losier a grandement apprécié la performance de son gardien Émile Dubé, qui en était à un premier départ dans le Senior AA.

« Émile a joué une grosse game. Il a été solide en première. » Le pilote a toutefois reproché les nombreuses punitions de son équipe. Il a aimé le travail de son équipe en troisième.

Les joueurs de la formation port-cartoise auront du temps pour soigner les bobos, sa prochaine partie étant le 3 décembre, à la maison, face aux Marchands de Havre-Saint-Pierre.

Du côté des Basques, François Boudreault était positif malgré la défaite.

« Avec des nouveaux joueurs dans le line up, on est en train de construire une chimie avec une grosse gang de gars. »

L’entraîneur souhaite plus de discipline de la part de sa troupe, pénalisée dix fois au premier match et sept fois samedi soir. « Il va falloir s’adapter à ce niveau. »

Parmi les bonnes notes attribuées, celle à sa première de défenseur, Simon Babin et Gabriel Poisson, ainsi que celle au gardien Alexandre Ricard.

« On construit pour la suite. Avec des nouveaux joueurs, ça implique tout le monde », soutient Boudreault, content de voir Nylan Bouchard se sacrifier pour l’équipe avec un combat.

Le coach a aussi tenu à souligner le travail des hommes au chandail rayé, les arbitres. « Ce n’est pas facile ce qu’ils font. »

Les Basques – Groupe Olivier se déplaceront vers Havre-Saint-Pierre le samedi 19 novembre pour y affronter les Marchands.  

Galerie photo

Partager cet article