L’attrait du pouvoir était trop fort pour les Nord-Côtiers, selon Jacques Gélineau

Par Vincent Rioux-Berrouard 11:51 AM - 04 octobre 2022
Temps de lecture :

Jacques Gélineau était le candidat de Climat Québec dans Duplessis.

Les résultats de l’élection provinciale n’ont pas surpris Jacques Gélineau, le candidat de Climat Québec dans Duplessis. Selon lui, les électeurs ont été séduits par les promesses des différents partis politiques.

Le candidat de Climat Québec a obtenu 187 votes dans la circonscription de Duplessis. Pour expliquer ce résultat, il souligne que le discours environnemental peut parfois être compliqué à mettre de l’avant auprès des électeurs.

Il ajoute aussi que l’attrait du pouvoir a sûrement joué dans la balance lorsque les Nord-Côtiers ont fait leur choix.

« Les électeurs ont probablement voulu voter du bon bord pour aller chercher des promesses de gains financiers, malgré le fait que François Legault n’a pas été là pour le projet Apuiat au début, tout comme la relance de l’usine de biocarburant à Port-Cartier et le projet de pont sur la Saguenay », affirme-t-il.

M. Gélineau indique qu’il s’agissait fort probablement de sa dernière campagne électorale.

Partager cet article