Désenclavement de la Côte-Nord : la priorité de Marilou Vanier

Par Vincent Rioux-Berrouard 3:42 PM - 08 septembre 2022
Temps de lecture :

Marilou Vanier

La candidate du Parti québécois (PQ) dans Duplessis, Marilou Vanier, a présenté ses engagements sur ce qu’elle décrit comme étant sa priorité, le transport.

« Mon enjeu premier dans cette campagne, c’est le désenclavement de la Côte-Nord. C’est ma priorité parce que ça englobe et sous-tend toutes les autres problématiques qu’on a sur la Côte-Nord », dit-elle.

Pour elle, la Côte-Nord a besoin de son premier lien (pont sur le Saguenay) et le prolongement de la route 138 en Basse-Côte-Nord. « La route 138 ne doit pas être un cul-de-sac », affirme-t-elle.

La réalisation de ses deux projets pourrait favoriser le développement d’opportunité économique sur la Côte-Nord, notamment dans le domaine touristique.

Sur la question du pont sur le Saguenay, elle critique la Coalition avenir Québec qui n’agit pas assez rapidement dans ce dossier selon elle.

« Le gouvernement Legault parle du pont de façon conditionnelle. Selon nous, ce projet devrait être le plus important au ministère des Transports. Pour nous, on sait que le pont doit être construit », souligne Mme Vanier

La candidate travaillera aussi, si elle est élue, à l’amélioration de la route 389 et au développement d’une liaison fiable vers l’île d’Anticosti.

Sur la question du transport aérien, elle appuie sans détour la coopérative aérienne TREQ qui selon elle est une solution viable.

Finalement, Marilou Vanier s’engage à faire pression sur le gouvernement fédéral pour assurer une couverture cellulaire dans toute la région. Elle dénonce le fait qu’il y ait plusieurs zones sur les routes de la Côte-Nord où il n’y a pas de réseau ce qui met en danger les conducteurs qui subiraient un accident ou un bris mécanique.

Partager cet article