Statu quo au chemin de fer de Schefferville

Par Alexandre Caputo 2:09 PM - 07 septembre 2022 Initiative de journalisme local
Temps de lecture :

Photo Facebook Innushkeu Pilot

Près de 48 heures après le début du blocage du chemin de fer minier KLTR à Schefferville, les représentants du « Comité des droits des premiers peuples » n’ont pas abandonné leurs positions.

Le tout se déroule tout de fois dans le calme, mentionne Nicolas Lapierre, coordonnateur régional pour le syndicat des Métallos.

Le « Comité » a d’ailleurs fait parvenir un volumineux communiqué aux médias, citant les raisons de leurs « interventions publiques » qui surviennent depuis les derniers jours. L’organisation y prétend encore que les conseils de bande de Matimekush Lac John et de Uashat mak Mani-utenam auraient été élus « par la fraude ».

Rejoint en matinée, Steve Trudel, porte-parole du mouvement, mentionne qu’aucune date de fin n’est encore prévue pour le blocage du chemin de fer.

Partager cet article