La Nation innue plaide pour le respect des joueurs autochtones

Par Alexandre Caputo 4:00 PM - 06 septembre 2022 Initiative de journalisme local
Temps de lecture :

Photo Pixabay

Suite à l’évènement survenu la dernière fin de semaine d’août, lors duquel un parent aurait tenu des propos racistes envers un jeune joueur de hockey autochtone à l’aréna Guy Carbonneau de Sept-Îles, la Nation innue tenait à lancer un message clair afin d’  « éliminer les comportements répréhensibles dont sont souvent victimes les joueurs autochtones.»

Dans les gradins, des parents auraient tenu des propos racistes envers un joueur autochtone en action sur la glace.

« Le hockey est un sport qui rassemble les peuples. Les Innus en sont particulièrement passionnés, tout comme le sont les Québécois », peut-on lire dans un communiqué transmis par la Nation innue.

Rappelons qu’aucune plainte n’a été déposée à Hockey Côte-Nord en lien avec les propos tenus lors d’un camp d’entraînement des Nord-Côtiers. L’organisation tient à réitérer à la population « l’importance de lutter contre tout geste de racisme, d’intimidation ou de harcèlement au sein de nos équipes. »

« C’est malheureux de voir des gestes comme ça dans notre société, ça ne devrait jamais arriver. En revanche, pour un geste de la sorte, je peux nommer des centaines de fois où j’ai vu les jeunes se faire du fun entre eux, peu importe leur couleur de peau », rappelle M. Jean-Pierre Bérubé, Président de Hockey Côte-Nord.

La situation semble avoir été prise au sérieux par Hockey Côte-Nord, qui confirme avoir rencontré le parent témoin des paroles racistes. Les détails fournis lors de cette rencontre ne permettaient cependant pas à l’organisation d’aller plus loin dans leur enquête.

Hockey Côte-Nord mentionne aussi avoir fait appel à Hockey Québec pour s’assurer que le dossier soit géré dans les règles de l’art.

« En ce début de saison de hockey, nous souhaitons une belle compétition saine et respectueuse à tous les hockeyeurs et hockeyeuses de la Côte-Nord, du Saguenay et de toutes les régions du Québec », déclare la Nation innue pour conclure son communiqué.

« Hockey Côte-Nord rappelle et invite toute personne ayant été témoin ou victime de racisme, d’abus, de harcèlement, de négligence ou de violence à déposer une plainte à l’officier des plaintes via le bouton Je porte plainte accessible sur notre site Web », conclut l’organisation.

Partager cet article