ITUM accorde un délai supplémentaire à Murchison Minerals

Par Alexandre Caputo 11:00 AM - 02 septembre 2022 Initiative de journalisme local
Temps de lecture :
ITUM

Le secteur Éducation de ITUM souhaiterait obtenir le contrôle complet de son système éducatif.

Des discussions ont eu lieu entre le conseil de bande de Uashat mak Mani-utenam et la compagnie minière Murchison Minerals, à la suite de la mise en demeure déposée le 10 août dernier, dans laquelle ITUM exigeait la fin des travaux d’exploration sur le territoire du Nitassinan pour le 20 août. Un délai supplémentaire d’une dizaine de jours a été octroyé à la compagnie ontarienne après ces discussions.

« Nous voulons un endroit à long terme pour les générations futures », déclare le chef de bande de Uashat mak Mani-utenam Mike McKenzie.

Le territoire du Nitassinan étant traditionnellement exploité pour la pêche, la chasse et le trappage, ITUM soutient que les travaux de Murchison Minerals sont « incompatibles avec l’occupation du territoire et la pratique des activités traditionnelles. »

Comme l’explique le communiqué de presse d’ITUM, des avertissements ont été donnés au Gouvernement du Québec et à la compagnie minière, mais les travaux se sont tout de même poursuivis.

« Nous ne sommes pas contre le développement économique, mais nous voulons un développement balancé entre économie et écologie. », soutient le chef McKenzie qui rappelle que la phase d’exploration des travaux n’amène aucune stimulation économique pour la communauté.

M. McKenzie soutient que les discussions avec Murchison Minerals se sont toujours déroulées de façon diplomate.

Le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière a accepté de commenter la situation.

« Plusieurs interventions de rapprochement ont été faites dans le but que les personnes impliquées se parlent. Je suis le dossier de très près et la situation est évaluée au jour le jour. »

Le directeur général d’environnement Côte-Nord, Sébastien Caron mentionne que le dossier n’est pas encore traité par l’organisme. Les représentants de Murchison Minerals se sont abstenus de tout commentaire.

Partager cet article