Première Marche de la fierté à Sept-Îles, un succès !

Par Marie-Eve Poulin 10:53 AM - 08 août 2022
Temps de lecture :

Des participants heureux de passer leur message et d’avoir le soutien de la population.

Ce sont une centaine de personnes qui participaient dimanche, à la première Marche de la Fierté organisée par le Centre d’intervention le Rond-Point.

Des gens de la communauté LGBTQ+, des intervenants de divers milieux et des gens venus leur montrer leur soutien ont marché le long du boulevard Laure au son des klaxons en scandant des slogans afin de faire avancer la cause.

L’événement qui avait pour but de sensibiliser la population aux différentes identités de genre et d’orientations sexuelles et leur démontrer qu’ils sont valorisés puis en sécurité, s’est révélé être un succès pour les organisateurs qui ne s’attendaient pas à une aussi grande participation.

« Pour moi c’était vraiment important qu’on montre qu’il y a une communauté LGBTQ+ ici, que c’est important de les écouter et que les gens ne se ferment pas les yeux par rapport à ça », explique l’instigatrice de la marche Jannick Bezeau, intervenante en santé sexuelle au Centre d’intervention le Rond-Point.

« Nous sommes en région et des fois il y a encore des personnes qui ont une mentalité un peu plus traditionnelle. Mais quand on pense comme ça c’est souvent par un manque de connaissance, c’est un peu comme l’inconnu », dit-elle.

L’organisatrice de l’événement Jannick Bezeau intervenante en santé sexuelle au Centre d’intervention le Rond-Point, dit être très contente de cette journée.

« C’est exactement comme ça que je voulais que ça se passe ! C’était tellement l’fun ! », dit-elle avec émotion.

L’intervenante rapporte que le moment marquant de la journée pour elle fût après la marche quand des participants sont venus lui parler.

« Des jeunes sont venus me voir pour me dire que c’était leur rêve d’avoir ça à Sept-Îles, qu’ils ne pensaient jamais avoir ça. Ça m’a tellement rendue émotive, de savoir que ce n’est pas seulement moi qui voulais ça. Je suis contente aussi parce que je n’ai pas eu la chance d’avoir quelque chose comme ça quand j’étais ado, mais maintenant les jeunes peuvent avoir ça eux », dit-elle.

Jannick Bezeau tient à remercier tous les gens qui ont participé à la première Marche de la fierté et d’avoir cru en la cause. Elle souligne aussi la bonne réaction de la population face à l’événement.

L’organisatrice compte bien refaire cet événement l’année prochaine.

Les participants défilaient le long du boulevard Laure.
Un groupe aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Partager cet article