Véronik Mallet accroche ses patins

Par Sylvain Turcotte 11:32 AM - 07 juillet 2022
Temps de lecture :

Âgée de 28 ans, Véronik Malllet quitte comme athlète le patinage artistique, un sport qu’elle aura pratiqué durant 25 ans. Photo courtoisie

C’est la fin de la carrière de patineuse artistique pour la Septilienne Véronik Mallet. Après plusieurs compétitions internationales et bon nombre de participations aux championnats nationaux en vingt-cinq ans, il est temps de passer à autre chose pour la femme de 28 ans.

Véronik se dit sereine avec sa décision, même si elle n’a pas été facile à prendre. Elle l’a annoncée jeudi dernier, mais elle était prise depuis un mois.

Ses résultats de la dernière saison, l’entraînement, les blessures et son âge, « plein de raisons qui ont fait pencher la balance. J’ai 28 ans, j’ai accompli plein de belles choses », a-t-elle dit au bout du fil, après un entraînement sur la glace à Oakville… comme entraîneure.

Une carrière de 25 ans marquée de son lot de négatifs, mais aussi de positifs. La Septilienne n’en retient que le positif au-delà des sacrifices.

« J’ai toujours pris les bonnes décisions. Je n’ai aucun regret, même pour mes changements d’entraîneurs ».

Elle aura terminé sa carrière en étant vice-championne canadienne au début de janvier 2022 et championne québécoise. Sa dernière compétition aura été les Championnats des quatre continents ISU, qui avaient lieu à Tallinn en Estonie, du 17 au 23 janvier, avec une 13e place.

Sa deuxième place au pays en 2022, son meilleur résultat en carrière aux Championnats nationaux Senior, pourrait figurer au sommet de ses trois meilleurs souvenirs, mais non.

Elle est devancée par ses premiers championnats canadiens au retour de près de deux ans de blessures. Lors des nationaux de la saison 2018-2019, Mallet avait remporté le bronze devant spectateurs et parents. L’an dernier, les championnats canadiens se sont tenus sans foule dans les estrades. « Ça n’a pas été une année facile du début à la fin », a-t-elle mentionné, pour expliquer pourquoi il s’agit de son deuxième meilleur souvenir.

Véronik garde aussi en mémoire ses expériences aux Jeux du Québec (2009 – Blainville – Argent) et aux Jeux du Canada (2011 – Halifax – Or). « Quand tu es jeune, c’est gros! »

Ce que vingt-cinq ans de patinage artistique lui auront appris, c’est la discipline, le travail et l’acharnement. « Ce que je suis aujourd’hui, c’est grâce au patin. »

Son sport lui aura permis de rencontrer ses meilleurs amis « et j’en suis vraiment reconnaissante ».

Comme glissé plus haut, c’est la fin comme athlète, mais ce n’est pas la fin avec son sport. Elle entraîne pour l’été à Oakville une quinzaine de patineurs avec une autre personne. Il y a aussi son cours en immobilier pour devenir agente d’immeuble résidentiel qui est à terminer.

Dans son message annonçant la fin de sa carrière comme athlète, Véronik Mallet a tenu à remercier sincèrement tous ceux qui ont été derrière elle depuis le tout début, particulièrement sa famille « pour leur support inconditionnel et tous les sacrifices qu’ils ont faits avec moi pour que je puisse aller au bout de mes objectifs. »

« Merci à toute la population de Sept-Îles et les commanditaires pour leur soutien depuis le début. »

« Je suis maintenant prête à relever de nouveaux défis et poursuivre d’autres rêves. »

Partager cet article