Le Défi Simon pour démystifier l’épilepsie au masculin

Par Sylvain Turcotte 9:54 AM - 07 juillet 2022
Temps de lecture :

Simon Thibault pédalera jusqu’à Sept-Îles pour un défi de 807 km entamé le 2 juillet à Granby. Il doit arriver le 8 juillet. Photo courtoisie

Épilepsie Montérégie et Épilepsie Côte-Nord ont quelque chose en commun du 2 au 8 juillet, le Défi Simon. Parti de Granby dimanche, Simon Thibault pédalera jusqu’à Sept-Îles pour son arrivée prévue vendredi.

C’est la deuxième édition de ce défi. Pour l’édition 2022, l’objectif est la réalisation d’un documentaire sur l’épilepsie, mais aussi de parler de l’épilepsie au masculin. Un montant de 10 000$ en dons est souhaité. Il y a également une tournée des organismes associés à l’épilepsie.

« Notre engagement vise à accompagner le mieux possible tous ceux qui gravitent dans l’univers de l’épilepsie. Nous observons un manque criant d’informations et d’outils d’interventions pour la clientèle masculine qui vit de près ou de loin avec l’épilepsie. Avec le documentaire et la boite à outils, nous voulons développer une meilleure compréhension de ce que vivent les hommes touchés par ce trouble neurologique, offrir des astuces, des trucs qui répondent mieux à la réalité des hommes et leurs proches », de mentionner Anie Roy, directrice et intervenante pour Épilepsie Montérégie.

Une douleur en force

Le cycliste, qui ne peut avoir de permis de conduire, pédalera 807 km pour arriver à destination. Le vélo a littéralement changé sa vie.

« Je suis tenté de vous dire que je souffre d’épilepsie, mais je vous dirai plutôt que l’épilepsie fait partie de ma vie depuis plus de 30 ans », a-t-il laissé savoir.

L’homme âgé de 45 ans souhaite, par ce défi, partager son parcours dans l’univers de l’épilepsie, non contrôlé. Avec courage, il a su transformer sa douleur en force.

Simon Thibault se veut une source d’inspiration pour les personnes qui doivent apprendre à composer avec l’épilepsie.
Il sera accompagné d’autres cyclistes tout au long du parcours.

Ceux et celles qui voudront se joindre à lui pour les derniers kilomètres vendredi pourront le faire. M. Thibault devrait partir du Subway de Port-Cartier vers midi. Quelques cyclistes de Sept-Îles ont déjà confirmé leur présence.

Partager cet article