Nouveaux attraits touristiques sur la Côte-Nord

Par Colombe Jourdain 10:47 AM - 09 juin 2022
Temps de lecture :

De nouvelles entreprises viennent s’ajouter aux attraits incontournables de la Côte-Nord et d’autres bonifient leur offre en vue de la saison estivale.

La saison touristique s’apprête à prendre son envol et Tourisme Côte-Nord (TCN) en profite pour suggérer de nouveaux attraits ainsi que d’autres comportant une offre bonifiée.

Vantant les atouts de la région, « véritable terrain de jeux pour les amateurs de plein air et d’aventure, la Côte-Nord est également un bijou culturel et historique », Tourisme Côte-Nord veut encourager les touristes à prendre la route pour découvrir la majestuosité de son paysage.

Nouvelles entreprises

Azimut Plein-Air Côte-Nord, situé à Portneuf-sur-Mer, offre la location d’embarcations nautiques comme le kayak récréatif, la planche à pagaie et les vélos nautiques. Les gens derrière cette nouvelle entreprise, Régis Tremblay et Marie-Claude Brisson, sont revenus s’installer sur la Côte-Nord en 2019 après une vingtaine d’années à l’extérieur.

Avec une vue imprenable sur le fjord du Saguenay, MontFJORD propose des chalets dans un décor paisible près de la nature. D’abord un domaine privé familial et un projet de préretraite, les chalets du domaine sont maintenant offerts en location, indique Tourisme Côte-Nord.

À Baie-Trinité, le Havre du phare comporte deux anciennes maisons de gardiens de phare, La Landry et La Boudreault, du nom des deux derniers gardiens du phare de Pointe-des-Monts. Le site regorge d’histoire et de patrimoine et a conquis le cœur de la propriétaire, Anne-Marie Maguire, originaire de la Montérégie, qui a racheté les maisons alors laissées à l’abandon pour les transformer en chalets à louer depuis l’été 2021.

À Sept-Îles, les amateurs de sensations fortes et de sports nautiques pourront s’essayer au kiteboard dans l’eau avec l’instructeur et propriétaire de KiteNord, Ludwig Bouchard. Il est également possible de faire du kite sur la neige en hiver. L’entreprise loue également des planches à pagaie.

Pour les gens qui ont le goût de vivre une immersion dans le mode de vie innu, la famille Lalo accueille les touristes à Nutashkuan. Elle offre de l’hébergement sous une tente innue, propose des repas traditionnels innus et invite les touristes à la pêche traditionnelle aux homards, toujours selon TCN.

Les adeptes de microbrasseries ont une nouvelle adresse où déguster une bière locale à Sacré-Cœur. Fortement inspirées du terroir nord-côtier, les bières de la Chasse-Gardée mettent en valeur les petits fruits nordiques, les champignons, herbes et fleurs sauvages de la région.

Offres bonifiées

Le Village forestier d’antan de Franquelin a ajouté trois nouveaux camps prospecteurs pour offrir un hébergement rustique rappelant la vie des bûcherons d’autrefois.

Trois nouveaux dinosaures et un bébé qui sort de sa coquille ont élu domicile à Ragueneau, s’ajoutant aux bêtes préhistoriques déjà sur place.

Expéditions Pirsuq ont pris une pause avant même le début de la pandémie et l’entreprise est maintenant de retour en force. Elle offre des expéditions nautiques jusque dans la baie St-Pancrace à Baie-Comeau.

Tous ces attraits s’ajoutent à la multitude d’endroits à voir et à visiter sur la Côte-Nord. « Depuis les dernières années, les Québécois ont parcouru la route 138 comme jamais auparavant », souligne le communiqué de TCN.

Avec la pandémie, les gens n’ont pu voyager vers d’autres pays et ont décidé de découvrir le Québec, dont la Côte-Nord et l’engouement pour la région ne se dément pas, avec ses « 300 000 km2 de pur émerveillement ».                                                                 

Partager cet article