Yves Montigny sera le candidat de la CAQ dans René-Lévesque

Par Steeve Paradis 10:35 AM - 08 juin 2022
Temps de lecture :

L’actuel maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, tentera maintenant sa chance sur la scène provinciale. Le chef de la CAQ, François Legault, devrait confirmer mercredi prochain que M. Montigny sera le candidat du parti dans René-Lévesque.

La rumeur se confirme. Le Manic a appris que l’actuel maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, se lancerait en politique provinciale sous les couleurs de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de René-Lévesque. Le premier ministre François Legault viendrait en faire l’annonce lui-même mercredi prochain.

La CAQ met donc le paquet pour conquérir ce château-fort péquiste, l’un des derniers bastions du Parti québécois. D’ailleurs, l’actuel député, Martin Ouellet, n’a toujours pas fait savoir s’il serait ou non sur les rangs lors du scrutin provincial du 3 octobre afin de défendre son siège.

Il y a un mois, Yves Montigny avait ouvert publiquement une fenêtre sur son éventuelle candidature, en mentionnant toutefois qu’il n’avait pas l’intention de cogner à la porte du parti, qu’il n’avait pas eu d’appel en ce sens du chef et qu’il n’en attendait pas. Il faut croire que François Legault a bien vu l’ouverture affichée par M. Montigny.

Si Yves Montigny veut se sentir désiré, c’est qu’il ne souhaite évidemment pas revivre son expérience de 2015 alors qu’il avait démontré son intention de se présenter à l’investiture du PQ.

Des membres de l’exécutif du parti l’en auraient toutefois dissuadé, et Yves Montigny a retiré sa candidature au profit de celle de Martin Ouellet, avant de la représenter quelques jours plus tard. M. Ouellet a alors remporté le vote à l’investiture devant M. Montigny. « Je ne jouerai plus dans le film dans lequel j’ai joué dans le passé. Je l’ai fait et ç’a fait mal », a déclaré M. Montigny au Manic le mois dernier à propos de cet épisode.

Pour l’instant, un seul parti a fait l’annonce officielle d’une candidature. Il s’agit de Québec solidaire, qui présentera comme candidate une professeure de littérature du cégep de Baie-Comeau, Audrey Givern-Héroux.

Partager cet article