Début de saison difficile pour le CNM Évolution

Par Johannie Gaudreault 9:57 AM - 06 juin 2022
Temps de lecture :

Le traversier CNM Évolution reprendra du service le 9 juin. Photo : Courtoisie

Le traversier reliant Rimouski et Forestville a connu un début de saison difficile depuis sa mise à l’eau le 2 juin. Après avoir annulé des traversées en raison d’un bris mécanique, les conditions météorologiques défavorables se sont mises de la partie.

« C’est un début de saison plus mouvementé que je ne l’aurais souhaité », confirme le propriétaire du traversier CNM Évolution, Hilaire Journault, au Journal Haute-Côte-Nord. Le 6 juin, moins d’une semaine après avoir débuté la saison 2022, le navire a encore une fois dû rester à quai en raison d’un bris mécanique.

« Ce sont des petits bris, mais ça fait un début de saison difficile quand même », témoigne M. Journault qui affirme que le traversier reprendra du service jeudi (9 juin) « si tout va bien » à raison de deux traversées par jour à partir de chaque rive. Pour Forestville, les départs sont prévus pour 10 h 15 et 15 h 15.

L’homme d’affaires rimouskois compare les derniers jours aux nombreuses frasques du navire F.A.-Gauthier, qui relie Matane, Baie-Comeau et Godbout. « On s’en vient aussi pire que le F.A.-Gauthier », rigole M. Journault, qui espère que tout rentrera dans l’ordre.

Sur le site Web du traversier, le calendrier des traverses passe à trois traversées par jour à compter du mois de juillet jusqu’à la fin août. La saison prendra fin le 19 septembre selon l’horaire annoncé.

Partager cet article