La tendance à la hausse des hospitalisations pourrait durer deux semaines

Par Lisianne Tremblay 11:45 AM - 08 avril 2022
Temps de lecture :

Le Dr Luc Boileau a fait le point sur la situation de la COVID-19 dans un point de presse virtuel. Photo archives

Le directeur national de Santé publique par intérim Dr Luc Boileau a fait le point pour une deuxième fois cette semaine concernant la situation de la COVID-19 au Québec.

Selon les projections, la tendance à la hausse des hospitalisations pourrait se poursuivre pour encore deux semaines, a indiqué le Dr Boileau.

« Le virus est encore très présent. Il y a plus de 1600 hospitalisations au Québec. On compte également 13 000 travailleurs de la santé absents en raison du virus. Nous devons gérer les risques de façon responsable. Ils sont plus élevés pour les personnes vulnérables âgées de 70 ans et plus et les personnes immunosupprimées », a-t-il commenté.

ll n’envisage pas d’ajouter d’autres mesures sanitaires outre le port du masque, qui demeure obligatoire dans les lieux publics jusqu’à la fin avril.

D’autre part, la Santé publique recommande de passer d’abord l’écouvillon dans la bouche lorsque l’on effectue un test rapide. Il faut continuer de la passer dans chacune des narines dans un deuxième temps. Cela permet de rendre le test plus efficace.

Le Dr Boileau invite les personnes non vaccinées qui présentent des symptômes de la COVID à effectuer un test. Si leur résultat est positif, elles pourront obtenir le traitement Paxlovid. 

Partager cet article