Les dés sont presque joués pour Véronik Mallet

Par Sylvain Turcotte 11:45 AM - 06 janvier 2022
Temps de lecture :

Véronik Mallet pourrait voir sa carrière de patineuse artistique se terminer samedi avec le programme libre chez les Seniors Dames aux Championnats nationaux à Ottawa. Pour l’horaire de la compétition : skatecanada.ca/championnats-nationaux-de-patinage-canadian-tire-2022. Photo courtoisie

La Septilienne Véronik Mallet, 27 ans, pourrait donner ses derniers coups de patin samedi, à Ottawa, avec la présentation du programme libre des Championnats canadiens de patinage artistique pour la catégorie Senior Dames. Et dire que tout ça a commencé alors qu’elle n’avait que 3 ans quand elle a débuté au sein du Club de patinage artistique de Sept-Îles, pour ne pas dire à 1 an et neuf mois, la première fois qu’elle a patiné.

Les Championnats nationaux qui s’ouvrent le 6 janvier à Ottawa auraient dû servir de qualifications olympiques, mais dans le contexte de la pandémie, plus rien n’est pareil.

En temps normal, Patinage Canada aurait basé son choix sur la médaillée d’or, mais l’organisation a tout de même son mot à dire.

« Avec les dernières compétitions, on sait pas mal ce qui va se passer même si les résultats des Championnats canadiens sont mélangés », avance la native de Sept-Îles, sans vouloir nommer le nom de celle qui risque d’obtenir son billet pour Pékin.

« Pour les Olympiques, la fille (une seule représentante pour le Canada) est pas mal déjà décidée. Donc, moi, je peux juste faire de mon mieux et ensuite on ne sait jamais ce qui peut arriver avec la COVID. Je suis vraiment prête et j’ai hâte que ça arrive », a fait savoir Véronik.

La compétition dans la capitale fédérale dictera donc la suite des choses pour Mallet à savoir si elle aura d’autres compétitions possibles avant de boucler la boucle. Une assignation pour les Championnats des quatre continents du 17 au 22 janvier à Tallinn en Estonie ou pour les Championnats du monde du 21 au 27 mars à Montpellier en France est dans les possibilités.

Si le 8 janvier devait être la dernière compétition pour Véronik Mallet, quelle est la suite?

« Elle n’est pas vraiment décidée encore exactement. Ce n’est pas très clair. C’est sûr que je vais finir mes études et coacher, mais je n’ai pas plus de détails pour le moment », a-t-elle conclu.

La femme de 27 ans a entamé en octobre dernier un cours en immobilier, à distance, souhaitant devenir agente d’immeuble résidentiel.

Partager cet article