Port-Cartier aura une vraie chocolaterie

Par Sylvain Turcotte 8:00 AM - 28 novembre 2021
Temps de lecture :

La Chocolaterie Cartier proposera du chocolat fabriqué sur place à partir de fève de cacao. Photo courtoisie

Après le Renard Bleu et la Bonbonnerie – Chapeau de Troll, Evelyne Lalancette se lance dans une nouvelle aventure. Elle ouvrira la Chocolaterie Cartier, du chocolat qu’elle aura elle-même fabriqué à partir de fèves de cacao et du processus qui s’en suit.

La Chocolaterie Cartier, qui se trouvera dans le local agrandi du Renard Bleu de Port-Cartier, sera le seul endroit dans la Côte-Nord avec sa fabrique de chocolats. Et ils sont même rares ces endroit au Québec, assure Mme Lalancette. Les autres chocolateries confectionnent leurs produits à partir de pastilles de chocolat.

« Nous, on va fabriquer nos barres de chocolat et nos autres formats à partir de la fève de cacao qu’on aura importée. On la fera même rôtir ici », mentionne-t-elle.

Un processus qui prendra de trois semaines à un mois pour en arriver chaque fois au produit.

« La fève de cacao aura fermentée trois à cinq jours sur place dans son pays d’origine. Après avoir été transformée en liqueur de chocolat et qu’elle ait eue un genre d’aération comme pour le vin, on le (chocolat) laisse maturer en bloc douze jours avant de le tempérer », explique-t-elle.

Pour l’amour du chocolat…

Pourquoi cette nouvelle aventure? « J’aime le chocolat. Il n’y a pas de doute sur mon appréciation pour le chocolat », lance Evelyne. Elle a suivi un cours d’un an sur le chocolat et elle formera éventuellement les membres de son équipe.

Il y a aussi l’aspect écoresponsabilité qui l’interpelle une fois de plus, avec un chocolat « plus santé, plus naturel. » Elle soutient même que la pelure de la fève pourrait servir aux microbrasseurs qui pourraient la tester pour leurs bières. « Sinon c’est bon pour le compost. »

… et de la région

Les barres de chocolat qui seront fabriquées seront à l’image de Port-Cartier et typiquement nord-côtières. Elles porteront des noms qui feront notamment référence au Lady Era, au Sentier de la Taïga. « Il y a tellement de beaux attraits à Port-Cartier qui méritent leur nom pour nos barres de chocolat. »

« On se servira entre autres du thé du labrador et de l’épinette pour les barres découvertes, mais il y en aura aussi comme tout le monde connaît. »

Parole d’Evelyne Lalancette, l’humour sera aussi au rendez-vous pour les créations. Vous pourrez vous procurer une boîte de poissons à l’image du capelan, du castor et ses barrages et des baleines. Oubliez les lions pour vos chocolats de Pâques.  

La future clientèle de la Chocolaterie Cartier pourra voir sur place la fabrication du chocolat à partir de l’atelier qui sera vitrée, et ce à partir de la fin janvier.

Pour vous régaler pleinement et vous sucrer le bec, il faudra attendre à la fin février, début mars.

« Le bon chocolat, c’est comme le bon vin, ça prend du temps à fabriquer. Ça va être délicieux! », a conclu Evelyne, qui est tombée en amour avec la région en 2011 et admirative de l’histoire de Port-Cartier.   

Partager cet article