Neuf cas de COVID-19 de plus, encore, dans la Manicouagan

Par Charlotte Paquet 1:12 PM - 09 novembre 2021
Temps de lecture :

L’éclosion de COVID-19 à l’école Saint-Coeur-de-Marie à Baie-Comeau demeure stable depuis hier.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord rapporte neuf nouvelles infections de COVID-19 dans la Manicouagan mardi. Ce sont les seules dans toutes la région

On se souviendra qu’au bilan de lundi, neuf cas étaient aussi enregistrés dans la Manicouagan, mais sur une période de trois jours.

Comme le confirmait le Centre de services scolaire de l’Estuaire au journal Le Manic lundi après-midi, une éclosion de neuf cas affecte maintenant l’école Saint-Coeur-de-Marie à Baie-Comeau. En fin d’avant-midi mardi, la situation restait stable.

Pas de changement également du côté de l’école Boisvert, où l’éclosion se résorbe graduellement. Elle a affecté 24 élèves, mais une dizaine sont aujourd’hui guéris.

La MRC de Manicouagan est toujours aux prises avec deux éclosions de moins de cinq cas en milieu de travail.

Le portrait dressé par le CISSS indique que la Côte-Nord compte désormais 41 cas actifs, soit six de plus que lundi. Trois guérisons sont recensées.

Chez Alcoa

Depuis lundi, les mesures sanitaires sont resserrées à l’aluminerie Alcoa de Baie-Comeau, à la suite d’une recommandation de la Santé publique. Le port du masque de procédure en tout temps vient ainsi s’ajouter au respect d’une distanciation de deux mètres qui prévalait déjà.

Chef des communications dans l’entreprise, Dominic Martin a expliqué la situation par le fait que la semaine dernière, deux travailleurs ont reçu un résultat positif de COVID-19. « Nous avons été informés que deux employés ont contracté le virus à l’extérieur de l’usine. Ils sont actuellement isolés », a-t-il indiqué, en notant l’absence de lien entre eux.

D’ailleurs, après l’enquête épidémiologique de la Santé publique, aucun autre employé n’a dû être placé en isolement préventif, précise encore M. Martin.

Partager cet article